COVID-19: soutien aérien des Forces armées canadiennes pour transporter du matériel médical et humanitaire

Temps de lecture estimé : 3 minutes

La pandémie de COVID-19 ne connaît pas de frontières, et pour la contrer il faudra prendre des mesures concertées à l’échelle mondiale de façon à offrir un soutien à ceux qui en ont le plus besoin.

Lundi, le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, et la ministre du Développement international, Karina Gould, ont annoncé qu’en réponse à une demande des Nations Unies (ONU), les Forces armées canadiennes (FAC) apporteront un soutien aérien pour transporter du matériel médical et humanitaire requis de toute urgence.

Les FAC transporteront ce matériel vers et depuis les centres de distribution en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient au nom du Programme alimentaire mondial et de l’Organisation mondiale de la santé. Comme les besoins ne cessent d’évoluer, les FAC feront preuve de flexibilité dans leur réponse.

Cet appui répond à une demande urgente de l’ONU en vue de contribuer au maintien des chaînes d’approvisionnement vitales vers certains des pays vulnérables. Il complète également les efforts internationaux déployés par le Canada pour faire face à la pandémie, notamment en finançant des partenaires internationaux qui fournissent une aide humanitaire essentielle.

Citations

«Tant que la pandémie de COVID-19 perdure dans certaines parties du monde, aucun pays n’est en sécurité. C’est pourquoi une coordination et une aide à l’échelle internationale, financières et autres, s’avèrent essentielles pour lutter contre le virus. En déployant ces avions, le Canada permettra à ses partenaires de mener à bien leur travail crucial.»

– François-Philippe Champagne, ministre des Affaires étrangères

«Le Canada sera toujours là pour offrir son aide. Dans le cadre des efforts continus du gouvernement visant à soutenir la réponse internationale à COVID-19, les femmes et les hommes des Forces armées canadiennes apporteront leur assistance en acheminant de l’aide humanitaire et du matériel médical là où ils sont les plus nécessaires.»

– Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

«Des millions de personnes vulnérables ont besoin d’aide, et la pandémie de COVID-19 ne change rien à cela; elle entraîne simplement des défis supplémentaires que nous devons surmonter pour répondre aux besoins de ces personnes. Le soutien au transport aérien permettra de combler des lacunes et complétera le travail que le Canada effectue déjà avec ses partenaires internationaux pour répondre à la pandémie et contribuer à sauver des vies.»

– Karina Gould, ministre du Développement international

Faits en bref

  • Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies a émis une demande mondiale de ressources militaires et de protection civile pour le Programme alimentaire mondial et l’Organisation mondiale de la santé, dans le but d’appuyer et de maintenir l’intervention d’urgence à la pandémie de COVID-19.
  • Le Canada a suivi de près le développement des centres de distribution et est resté en contact fréquent avec ses alliés afin de déterminer la meilleure façon de soutenir le plan de distribution de l’ONU.
  • En fournissant un soutien complémentaire en matière de transport aérien et de financement de l’aide humanitaire, le Canada appuie une réponse humanitaire mondiale coordonnée et fondée sur les besoins, qui cible actuellement les pays les plus vulnérables touchés par la pandémie.
  • En 2020, avant le début de la pandémie de COVID-19, environ 168 millions de personnes dans le monde avaient besoin d’une aide humanitaire. On s’attend à ce que ce nombre continue à augmenter à mesure que les effets du virus se feront sentir.