Le Canada se joint à la Coalition internationale pour le Sahel

Un soldat français monte la garde devant un drone Reaper assigné à l’opération Barkhane, qui combat les islamistes dans le Sahel. [Archives/AFP]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, et le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, ont annoncé aujourd’hui que le Canada se joindra à la Coalition internationale pour le Sahel. Le ministre Champagne fera partie du groupe restreint de ministres des Affaires étrangères de la Coalition.

Lors de réunions virtuelles avec leurs homologues respectifs, les ministres Champagne et Sajjan ont réitéré l’engagement du Canada à l’égard des pays du Sahel pour faire progresser leurs priorités en matière de paix et de sécurité, de développement économique et social, de gouvernance inclusive, d’égalité des genres et de lutte aux changements climatiques.

Les ministres ont aussi souligné l’engagement du Canada en faveur de l’aide internationale au Sahel, et ont insisté sur la volonté du Canada de contribuer aux efforts internationaux visant à stabiliser la région, en participant à des opérations, à des exercices et à des initiatives de renforcement des capacités.

Citations

«Le Canada est fier d’être partenaire de la Coalition internationale pour le Sahel. Nous avons hâte de travailler avec les pays du Sahel ainsi que nos partenaires internationaux pour aider à rétablir la paix, la stabilité et la prospérité dans la région.»

– François-Philippe Champagne, ministre des Affaires étrangères

«Le Canada reste déterminé à travailler avec ses partenaires dans le monde entier. Notre politique de défense Protection, Sécurité, Engagement démontre notre volonté de faire notre part pour la communauté internationale. Nous continuerons à contribuer aux efforts mondiaux pour accroître la sécurité et la stabilité au sein de la région du Sahel.»

– Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

Faits en bref

  • Le G5 Sahel est un cadre institutionnel pour la coordination et la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité en Afrique de l’Ouest, établi par cinq États africains : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.
  • La Coalition internationale pour le Sahel est un groupe qui vise à faciliter la coordination et l’interaction entre les différentes dimensions de l’action internationale pour soutenir les pays du G5 Sahel.
  • Le Canada appuie la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) en déployant des civils, des policiers et des militaires.
  • Le Canada contribue au développement des pays du Sahel, notamment au moyen d’importants programmes d’aide bilatérale au Mali et au Burkina Faso.
  • Le Canada offre une formation de renforcement des capacités aux Forces armées nigériennes dans le cadre de l’Opération NABERIUS.
  • Le Canada appuie la France dans le cadre de l’Opération FREQUENCE grâce à l’envoi d’avions militaires servant aux mouvements de personnel et de matériel militaire français vers et depuis la région du Sahel.