Les restes des membres de l’équipage retrouvés au site d’écrasement du Stalker 22 identifiés

Sur la rangée du bas, de gauche à droite, le capitaine Kevin Hagen, pilote, le capitaine Maxime Miron-Morin, officier des systèmes de combat aérien, et le capitaine Brenden Ian MacDonald, pilote, et, sur la rangée du haut, de gauche à droite, l’enseigne de vaisseau de 1re classe Matthew Pyke, officier de guerre navale, le caporal-chef Matthew Cousins, Opérateur de détecteurs électroniques aéroportés, l’enseigne de vaisseau de 1re classe Abbigail Cowbrough, officier du génie des systèmes maritimes. [Forces armées canadiennes]
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le 18 juin 2020, le Bureau du Coroner en chef de l’Ontario a identifié les restes de quatre des six membres des Forces armées canadiennes (FAC) tués dans l’accident d’hélicoptère CH‑148 Cyclone du 29 avril.

Les restes des membres des FAC suivants ont été identifiés avec certitude :

  • Capitaine Kevin Hagen, pilote, originaire de Nanaimo, en Colombie-Britannique
  • Capitaine Maxime Miron-Morin, officier de systèmes de combat aérien, originaire de Bécancour, Québec
  • Enseigne de vaisseau de 1re classe Matthew Pyke, officier de guerre navale, originaire de Truro, Nouvelle-Écosse
  • Caporal-chef Matthew Cousins, opérateur de détecteurs électroniques aéroportés, originaire de Guelph, en Ontario

Leurs restes ont été localisés et récupérés au cours d’opérations combinées de recherche et de récupération effectuées par les FAC et la marine américaine entre le 25 mai et le 2 juin. Les familles de tous les membres d’équipage perdus dans l’accident ont été informées.

Les restes de l’Enseigne de vaisseau de 1re classe Abbigail Cowbrough, officier du génie des systèmes de marine originaire de Toronto, Ontario, ont été identifiés peu après l’accident. Les restes partiels du capitaine Brenden MacDonald, un pilote originaire de New Glasgow, en Nouvelle-Écosse, ont été identifiés le 9 mai; aucun autres restes ont été retrouvés lors des opérations de recherche.

Au cours des prochains jours, nos disparus qui ont été identifiés seront retournés aux familles afin de pouvoir être rapatriés chez-eux. Les arrangements cérémoniaux sont planifiés par la Marine royale canadienne ainsi que par l’Aviation royale canadienne, en consultation avec les familles. Les détails seront communiqués lorsque disponibles.

« Au nom des FAC, j’offre nos sincères sympathies a la famille, amis et camarades de bord. Que nos souvenirs nous portent réconfort et inspiration. Nous nous souviendrons. » , avait déclaré le général Vance, chef d’état-major-de la Défense.[Twitter/@CDS_Canada_CEMD]

Citations

«Au nom de toute la famille élargie de la Marine, je continue à exprimer mes plus sincères et plus profondes sympathies aux familles et aux proches de nos six compagnons disparus. J’espère que les nouvelles d’aujourd’hui apporteront un peu de réconfort à chacun d’entre vous. Ces jours ont été sombres et ces événements nous ont rappelé à tous les dangers du service en mer et dans le ciel. Les souvenirs de nos disparus – qui ils étaient, leur dévouement envers leurs compagnons de bord et leur désir évident de servir leur communauté et leur pays, reflétant un engagement à améliorer la vie de ceux qui les entouraient – perdurent dans notre mémoire collective. Ils trouvent un écho chez ceux d’entre nous qui servent encore – ils représentent ce que nous sommes et pourquoi nous sommes à jamais liés à nos compagnons de bord disparus. À nos familles élargies (actuellement en service, aux anciens combattants et à nos familles) de la Marine et de la Force aérienne qui ont tant enduré ces dernières semaines, et en particulier à l’équipage du NCSM Fredericton encore en déploiement, sachez que votre compassion, votre courage et votre résilience, alors que vous allez de l’avant, vous vous soutenez les uns les autres et perpétuez dans votre mémoire l’amour pour nos militaires disparus et leurs familles, n’est rien de moins qu’une source d’inspiration; c’est ce qui nous définit.»

Vice-amiral Art McDonald, commandant, Marine royale canadienne

«Aux familles des membres du Stalker 22 qui sont disparus, nos cœurs sont avec vous et toute l’équipe de l’ARC continue de pleurer avec vous. Nous espérons qu’en cette période de tristesse, vous serez réconfortés par les bons souvenirs de vos proches ainsi que par l’effusion d’amour et de soutien des Canadiens de tout le pays. Notre communauté d’hélicoptères maritimes est un groupe étroitement lié qui forme également un lien unique avec nos partenaires de la Marine. Ensemble, nous honorerons et nous nous souviendrons de l’héritage de nos camarades disparus, tout en nous tenant derrière ceux qui reprendront leur flambeau et poursuivront la mission. Je remercie sincèrement tous ceux qui ont travaillé sans relâche pour ramener nos aviateurs et marins au pays d’une manière digne qui reflète le professionnalisme avec lequel ils ont servi.»

Lieutenant-général Al Meinzinger, commandant, Aviation royale canadienne

Faits en bref

  • Le EDT Hercules et les restes retrouvés sont arrivés dans la baie d’Augusta, en Italie, le 4 juin 2020, à la suite de l’opération de recherche menée avec succès par les FAC et la marine américaine.
  • Avant de quitter l’Italie pour retourner au Canada, une cérémonie de transfert de dépouille empreinte de dignité a été effectuée, supervisée par le Lieutenant-général Omer Lavoie, haut représentant des FAC en Europe. 
  • À leur arrivée à Toronto le 5 juin, nos disparus ont été accueillis au Canada par le Brigadier-général Conrad Mialkowski, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Centre). Leurs restes ont ensuite été transférés au Coroner de l’Ontario pour identification.
  • Une enquête sur la sécurité des vols de l’Aviation royale canadienne sur les circonstances de l’accident est en cours. Comme indiqué dans le rapport initial des enquêteurs, l’enquête se concentre actuellement sur les systèmes de l’avion et les facteurs humains comme causes possibles de l’accident.
  • Le 16 juin, le commandant de la 1re Division aérienne du Canada, le Lieutenant-général Alain Pelletier, a mis terme à la pause opérationnelle de la flotte d’hélicoptères maritimes CH-148 Cyclone. La reprise des opérations aériennes fait suite à une évaluation approfondie des risques qui a permis d’énoncer les mesures d’atténuation. 
  • Les FAC apportent à leurs membres et à leurs familles le plus grand soutien possible, y compris un large éventail de ressources pour les aider à traverser cette période difficile.

À lire aussi:

CH-148 Cyclone disparu: tout l’équipage présumé décédé, les opérations de recherche se mue en mission de récupération >>

Rapatriement à la BFC Trenton des militaires disparus dans l’écrasement du Cyclone [VIDÉO] >>

Le Cyclone CH-148 et les membres disparus du NCSM Fredericton sont retrouvés >>

L’opération de récupération du Cyclone disparu en mer Ionienne est terminée >>

L’accident du CH-148 Cyclone: une chute soudaine et vertigineuse avant de s’abîmer dans la mer >>