Op UNIFIER: une centaine de militaires canadiens de retour en Ukraine

0
473
Une centaine de membres des Forces armées canadiennes seront déployés dans le cadre de l'op UNIFIER pour préparer la reprise de l'entraînement collectif avec les Forces de sécurité de l'Ukraine. [Opérations des Forces armées canadiennes]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

D’ici la mi-juin, environ 90 membres des Forces armées canadiennes seront déployés dans le cadre de l’opération UNIFIER pour préparer la reprise de l’entraînement collectif avec les Forces de sécurité de l’Ukraine, annonce le commandement des opérations des Forces canadiennes.

Les membres s’isoleront pendant 14 jours à leur arrivée en Ukraine avant de rejoindre la mission, indique le commandement des opérations. «La protection contre la COVID-19 est notre priorité, et toutes les précautions sont prises pour assurer la sécurité de nos membres, de nos partenaires et de la population locale.»

Dans le cadre de l’opération UNIFIER, la mission des Forces armées canadiennes (FAC) visant à soutenir les Forces de sécurité de l’Ukraine en leur offrant de l’aide en matière d’instruction sur la force de sécurité, le Canada envoyait normalement un groupe d’environ 200 membres des FAC en Ukraine chaque six mois.

Mais en mars dernier, en raison de la pandémie, un nombre réduit de membres des FAC avaient été déployés en Ukraine dans le cadre de la Roto 9 de l’Op UNIFIER, réduisant ainsi la voilure de 70 pour-cent.

L’op UNIFIER est de toute première importance: «L’opération UNIFIER constitue la mission des Forces armées canadiennes (FAC) visant à soutenir les Forces de sécurité de l’Ukraine. Son objectif principal est de leur offrir de l’aide en matière d’instruction sur la force de sécurité. Les Forces de sécurité de l’Ukraine pourront ainsi améliorer et renforcer leurs capacités. Les FAC coordonnent leur instruction avec celle offerte par les États-Unis et par d’autres pays qui travaillent de la même façon. L’instruction militaire s’inscrit dans le soutien global du Canada à l’Ukraine. »

En raison de l’urgence de la COVID-19, plusieurs opérations extérieures tout aussi importantes, telle la Mission de l’OTAN en Irak dirigée par la major-général Jennie Carignan, ou l’opération IMPACT, la contribution canadienne à la coalition antidjiadiste, avait été réduites, sinon suspendues.

Le retour d’une centaine de membres des Forces armées canadiennes en Ukraine marque ainsi le début d’une reprise graduelle des activités et d’un retour à la normale.