OTAN: reconnaissance de l’Ukraine comme partenaire «nouvelles opportunités»

Le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une visite sur la ligne de front, le 27 mai 2019 à Lougansk. (AFP)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le Conseil de l’Atlantique Nord a reconnu la semaine dernière l’Ukraine en tant que partenaire bénéficiant du programme «nouvelles opportunités». Le statut de partenaire «nouvelles opportunités» est octroyé dans le cadre de l’initiative de l’OTAN pour l’interopérabilité avec les partenaires, qui vise à maintenir et à approfondir la coopération entre les Alliés et les partenaires ayant apporté d’importantes contributions aux opérations et missions dirigées par l’OTAN.

En tant que partenaire de l’OTAN, l’Ukraine fournit des troupes pour les opérations de l’Alliance, notamment celles menées en Afghanistan et au Kosovo, ainsi que pour la Force de réaction de l’OTAN et pour les exercices de l’OTAN. Les Alliés apprécient vivement ces importantes contributions, qui témoignent de l’attachement de l’Ukraine à la sécurité euro-atlantique. 

En tant que partenaire « nouvelles opportunités», l’Ukraine se verra offrir des opportunités ciblées visant à pérenniser ces contributions. Ces opportunités sont notamment un accès élargi aux programmes et exercices d’interopérabilité, ainsi que le partage d’informations, notamment sur les enseignements tirés.

«Cette décision intervient en reconnaissance des solides contributions de l’Ukraine aux missions de l’OTAN, et montre que l’Alliance reste attachée à ses partenariats malgré la pandémie de COVID 19», a déclaré la porte-parole de l’OTAN, Oana Lungescu. 

L’Ukraine est l’un des six partenaires «nouvelles opportunités», aux côtés de l’Australie, de la Finlande, de la Géorgie, de la Jordanie et de la Suède. Chaque partenaire entretient avec l’OTAN une relation sur mesure, dans des domaines d’intérêt commun. 

Le statut de partenaire « nouvelles opportunités » octroyé à l’Ukraine ne préjuge en rien de la décision concernant l’adhésion à l’OTAN. Les pays de l’Alliance continuent d’encourager et de soutenir l’Ukraine dans ses efforts de réforme, notamment dans le secteur de la défense et de la sécurité, pour ce qui est du contrôle civil et du contrôle démocratique, et dans la lutte contre la corruption.