Première cérémonie non-virtuelle depuis le début de la pandémie pour l’anniversaire de la Guerre de Corée

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Première cérémonie non-virtuelle depuis le début de la pandémie de la COVID-19 alors que des couronnes de fleurs ont été déposées et le chant d’un seul clairon a résonné près du Parlement ce matin matin, pour souligner le 70e anniversaire du début de la Guerre de Corée.

L’Association canadienne des vétérans de la Corée et l’ambassade de la République de Corée ont en effet une cérémonie de dépôt de couronnes à Ottawa à laquelle un petit groupe de dignitaires canadiens et coréens ont assisté à la cérémonie, en compagnie d’une poignée d’anciens combattants qui ont participé au conflit. Parmi eux, le vétéran Bill Black, président de l’unité no. 7 de l’Association canadienne des vétérans de la Corée, a participé à la cérémonie.

Cette cérémonie était la première du genre depuis le début de la crise du coronavirus, les cérémonies du 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas lors de la Seconde Guerre mondiale et celles du jour de la Victoire en Europe, quand l’Allemagne nazie a été officiellement défaite, ayant été annulées et remplacées par des célébrations virtuelles.

Le 25 juin marquera officiellement le 70e anniversaire du début de la guerre de Corée (1950/1953).

Plus de 26 000 Canadiens ont servi pendant la guerre de Corée sur terre, en mer et dans les airs, au sein des forces des Nations Unies qui ont participé au conflit. Au Canada, plus de 5 000 femmes se sont également enrôlées. Elles ont aidé à maintenir les capacités militaires du Canada au pays pendant le conflit.

Lorsque la Convention d’armistice en Corée a été signée le 27 juillet 1953, 516 Canadiens avaient perdu la vie, et des centaines d’autres avaient été blessés.