Après le Québec, «mission accomplie» pour l’Op LASER dans les foyers pour aînés en Ontario

Le 10 mai dernier, jour de la Fête des mères, une voiture qui passe devant le centre Holland Christian Homes Grace Manor, à Brampton, montre son soutien aux membres des Forces armées canadiennes envoyés en renfort . [MDN]
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le gouvernement de l’Ontario a exprimé sa gratitude envers les membres des Forces armées canadiennes qui ont fait plus que leur devoir pour soutenir temporairement les foyers de soins de longue durée hautement prioritaires, au plus fort de l’éclosion de COVID-19. La dernière équipe a terminé son travail vendredi 3 juillet.

Dans le cadre de l’opération LASER, les Forces armées canadiennes ont déployé des équipes composées d’infirmières, de techniciens médicaux et d’autres membres du personnel. Elles travaillent dans les foyers de soins de longue durée de l’Ontario depuis le mois d’avril, apportant un soutien en personnel et aidant à la prévention et au contrôle des infections, ainsi qu’à d’autres tâches, telles que le nettoyage et la préparation des aliments.

«Nous sommes redevables à nos braves militaires des Forces armées canadiennes, ainsi qu’aux familles des militaires qui les soutiennent, pour les services qu’ils ont rendus à notre province pendant cette crise, a déclaré le premier ministre Doug Ford. Qu’il s’agisse de soulager nos travailleurs de première ligne ou de prendre soin de nos proches dans les foyers de soins de longue durée, ils ont été là pour leurs concitoyens au moment où nous en avions le plus besoin. Nous espérons trouver dans un avenir proche des moyens de leur exprimer comme il se doit notre gratitude pour leur contribution et pour celle de tous les Ontariens qui se sont surpassés ces derniers mois.»

Au cours de leur mission, les équipes des Forces armées canadiennes ont soutenu les foyers suivants : Orchard Villa, Holland Christian Homes Grace Manor, Altamont Care Community, Eatonville Care Centre, Hawthorne Place Care Centre, Downsview Long Term Care et Woodbridge Vista Care Community.

«En cette période de besoin exceptionnel, nous sommes reconnaissants du soutien que nous avons reçu des équipes des Forces armées canadiennes dans nos foyers de soins de longue durée, a déclaré la Dre Merrilee Fullerton, ministre des Soins de longue durée. Leur expérience et leur expertise dans les situations d’urgence ont été cruciales pour combattre ce virus et contribuer à protéger nos résidents et notre personnel dans les foyers de soins de longue durée.»

«Les Forces armées canadiennes ont été des partenaires formidables pour aider à soutenir certains des Ontariens les plus vulnérables pendant cette période sans précédent, a dit Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé. Nous leur sommes reconnaissants du soutien et de la protection qu’elles ont apportés aux résidents de nos foyers de soins de longue durée dans le cadre de notre lutte contre la COVID-19.»

En mai dernier, le gouvernement de l’Ontario a réagi immédiatement aux conclusions du rapport des Forces armées canadiennes. Le ministère des Soins de longue durée s’est penché sur les questions relatives au contrôle des infections, aux normes de pratiques et de qualité des soins, aux fournitures, aux pratiques locales, à la communication, à la dotation en personnel et aux comportements inappropriés. À ce jour, les mesures suivantes ont été prises :

  • Chaque foyer considéré à ce moment-là comme à haut risque a été inspecté ou est en cours d’inspection.
  • Les inspections de tous les foyers soutenus par les Forces armées canadiennes sont terminées et ont depuis été prolongées, les inspecteurs restant sur place.
  • Une gestion temporaire a été nommée dans les foyers suivants : Altamont Care Community, Camilla Care Community, Orchard Villa, Extendicare Guildwood, River Glen Haven, Downsview Long Term Care, Woodbridge Vista Care Community, Forest Heights et Hawthorne Place Care Centre.
  • Chaque foyer considéré comme à haut risque a été tenu de soumettre au ministère un plan précisant comment il améliore les normes de soins.

Les mesures supplémentaires prises pour soutenir le personnel et les résidents des foyers de soins de longue durée comprennent un financement d’urgence, une flexibilité réglementaire, un soutien en personnel, des tests élargis, une orientation et des directives sur la gestion des épidémies, la prévention des infections et l’assistance fournie par les hôpitaux publics aux foyers en cas d’épidémie.

Le gouvernement a récemment annoncé le lancement d’une commission indépendante et non partisane au sein du système de soins de longue durée de l’Ontario à partir de juillet 2020. Les détails de la commission sont en train d’être mis au point, notamment le mandat, la composition, la direction de la commission et le calendrier des rapports.

Faits en bref

  • Le nombre de foyers de soins de longue durée ayant été touchés par une épidémie de COVID-19 a diminué, passant de 150 foyers (25 mai) à 44 (au 2 juillet), sur un total de 626 foyers. Cela signifie que plus de 90 % des foyers (582) n’ont pas de cas de résidents.
  • Le nombre de foyers considérés comme à haut risque est passé de 23 (27 mai) à cinq (au 30 juin).
  • Le nombre de cas actifs de résidents a diminué de 1 855 (25 mai) à 167 et le volume de cas actifs de personnel a diminué de 1 335 (25 mai) à 287 (au 2 juillet).
  • Le nombre de foyers considérés comme souffrant d’une grave pénurie de personnel est passé de 20 (25 mai) à zéro (au 2 juillet).
  • Le nombre de foyers considérés comme souffrant d’une grave pénurie d’EPI est passé de quatre (25 mai) à zéro (au 2 juillet).

À lire aussi:

Rapport accablant des Forces armées sur la situation dans les centres pour aînés en Ontario >>

CHSLD du Québec: sa mission accomplie, l’armée se tourne vers l’avenir >>