Forces armées: Logistik Unicorp de Saint-Jean-Sur-Richelieu fournira vêtements et chaussures non opérationnels

Le siège de Logistik Unicorp, qui se spécialise dans la gestion intégrée de programmes d’uniformes sur le Chemin du Grand-Bernier Nord, à Saint-Jean-Sur-Richelieu.[Logistik Unicorp]
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan a annoncé que l’entreprise Logistik Unicorp Inc. a obtenu un contrat pour la fourniture de vêtements et de chaussures non opérationnels aux Forces armées canadiennes (FAC).

Le contrat de vêtements et de chaussures non opérationnels (CVCNO) fournira au MDN et aux FAC des vêtements, principalement pour des tâches non opérationnelles et non liées au combat. Par exemple, ces types de vêtements et de chaussures sont souvent portés lorsque les militaires participent à un défilé.

Le tout sera géré par une seule entreprise.

Les avantages de ce type de solution vestimentaire comprennent la possibilité de commander en ligne les articles nécessaires, qui pourront ensuite être expédiés à domicile. Ce contrat permet également de réduire les délais d’exécution visant à apporter des améliorations aux produits et le risque de rupture de stock.

L’entreprise Logistik Unicorp sera tenue de se conformer aux exigences obligatoires en matière de contenu canadien. Cela permettra de s’assurer que la majorité de la fabrication de vêtements et de chaussures est effectuée au pays et qu’elle est conforme aux valeurs canadiennes. Le contrat contribuera à soutenir 4 500 emplois dans l’industrie textile canadienne.

Citations

« Du moment où nos militaires le portent pour la première fois jusqu’à leur dernier jour de service, l’uniforme est un rappel visible de leur engagement à servir les Canadiens et les Canadiennes au pays et à l’étranger. Où qu’ils se trouvent, nos militaires en uniforme font connaître les valeurs canadiennes, défendent notre souveraineté et nous protègent. Ils méritent donc d’être bien équipés pour accomplir l’important travail que nous leur demandons : et cela commence par des vêtements et des chaussures appropriés, ce qui sera fourni grâce à ce contrat ».

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

«Grâce à ce contrat, les membres des Forces armées canadiennes pourront obtenir et utiliser les objets courants dont ils ont besoin pour s’acquitter de leur travail important au service de la population canadienne. L’entente stimulera également l’emploi dans l’industrie canadienne du vêtement et du textile.»

Anita Anand, ministre de Services publics et Approvisionnement Canada

« Grâce à ce contrat, notre gouvernement encouragera des avantages économiques importants pour les Canadiens et les Canadiennes pendant de nombreuses années à venir. L’entreprise Logistik Unicorp investira dans la recherche et le développement à valeur élevée dans des domaines comme les matériaux de pointe, tout en investissant dans le développement des compétences et la formation afin de renforcer et de soutenir les emplois canadiens dans nos secteurs de l’habillement, du textile et de la chaussure. »

Navdeep Bains, Ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

Le siège de Logistik Unicorp, qui se spécialise dans la gestion intégrée de programmes d’uniformes sur le Chemin du Grand-Bernier Nord, à Saint-Jean-Sur-Richelieu.[Logistik Unicorp]

En bref

  • Le CVCNO fournira environ 1 500 articles de vêtements à plus de 160 000 personnes. Cela comprend des articles vestimentaires comme les uniformes de service de la Force régulière et de la Réserve, des shorts, des chemises, des chapeaux, des chaussures, ainsi que des articles vestimentaires spécifiques à une profession (comme ceux destinés aux pompiers civils et militaires, à la police militaire et aux conducteurs civils), et des vêtements pour les Rangers canadiens, les Rangers juniors et les cadets.
  • Un contrat d’une valeur de 415 millions de dollars a été attribué à l’entreprise Logistik Unicorp Inc. de Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec), pour une période initiale de 6 ans. Il comprend des options évaluées à 2,7 milliards de dollars sur 20 ans.
  • Le contrat contient une clause relative aux considérations éthiques qui oblige l’entrepreneur à s’assurer que le travail effectué au Canada ou à l’étranger répond à des normes éthiques telles que l’absence de travail des enfants ou de travail forcé, des heures de travail raisonnables, des salaires équitables et un milieu de travail sûr.
  • La Politique sur les retombées industrielles et technologiques (RIT), y compris la proposition de valeur, a été appliquée aux exigences de la demande de proposition du CVCNO afin d’obtenir des avantages économiques pour le Canada équivalant à la valeur de la composante des services logistiques du contrat. Par conséquent, le contrat assurera un soutien durable et à long terme aux secteurs canadiens de l’habillement, du textile et de la chaussure, grâce à la recherche et le développement dans des capacités industrielles clés comme les matériaux de pointe, et à des investissements dans le développement des compétences et la formation pour soutenir les travailleurs canadiens.
  • L’entrepreneur devra se conformer aux exigences obligatoires de la Politique sur le contenu canadien et s’assurer que la fabrication des vêtements et des chaussures continue d’être effectuée au Canada, conformément aux règles d’origine modifiées pour les textiles et les vêtements canadiens.