La lieutenant-général Christine Whitecross cède le commandement du Collège de défense de l’OTAN

Au cours de la visite d'office avant les cérémonies officielles, le général Enzo Vecciarelli, chef d'état-major de la défense italienne, a présenté ses meilleurs vœux au nouveau commandant et a fait ses adieux au lgén Whitecross. (NATO)
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le jeudi 16 juillet, le Collège de défense de l’OTAN a célébré la remise du diplôme du cours principal 136 et la passation de commandement du LGEN Christine Whitecross (CAN F) au LGEN Olivier Rittimann (FR A). Le lgén Hans-Werner Wiermann (DEU), directeur général de l’État-major militaire international (DGIMS), était l’invité d’honneur.

La double cérémonie a eu lieu après des mois de formation en ligne pour les membres du cours du cours 136 principal, causée par la pandémie de COVID-19. Dans son discours d’introduction, le Lgén Chris Whitecross a souligné les efforts et l’engagement des membres du cours au cours des mois de verrouillage et a reconnu le travail acharné accompli par tout le personnel du Collège pour maintenir le NDC «ouvert aux affaires».

Le Lgén Hans-Werner Wiermann, dans son discours aux membres diplômés du cours, a souligné la façon dont tout le monde au Collège s’était bien débrouillé malgré les temps difficiles. «Vous avez tous fait preuve d’initiative, d’innovation et de volonté de performance», a-t-il déclaré.

Avant la remise des diplômes, le président et le vice-président du cours supérieur 136, le brigadier-général István Filótás (HUN A) et le Dr Marion Behrends-Funke (DEU C) ont parlé à leurs collègues, soulignant le dur travail accompli au cours des derniers mois, souvent des circonstances difficiles, faisant de ce cours senior particulier une expérience unique et très spéciale.

Après la remise des diplômes, la cérémonie de passation de commandement a eu lieu avec la remise symbolique du drapeau du NDC du commandant sortant au commandant sortant. Dans son dernier discours en tant que commandant du NDC après plus de trois ans à la tête de l’institution, LGEN Whitecross a reconnu «ce fut vraiment un honneur d’être le commandant du NDC» qu’elle a décrit comme une «institution incroyable et unique», et a remercié tous ceux qui avaient travaillé avec elle au cours de ces années.

Le nouveau commandant, le lgén Olivier Rittimann a remercié le lgén Whitecross et a salué son leadership et sa détermination à maintenir le cours senior face à des défis sans précédent. Dans son discours, il a réaffirmé son attachement aux objectifs du Collège et a déclaré: «Je me considère extrêmement privilégié d’avoir été nommé à la tête de ce très prestigieux Collège». Avant de prendre le commandement du NDC, le Lgén Rittimann était vice-chef d’état-major du SHAPE et a joué un rôle important dans la Force opérationnelle des opérations du commandement allié pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Les ambassadeurs en Italie de l’OTAN et des pays partenaires, des représentants des forces armées italiennes et d’autres invités spéciaux, ainsi que les familles des membres du cours et le personnel des CDN ont assisté à ces cérémonies. L’espace dans l’Auditorium était limité en raison des restrictions imposées par COVID-19 mais l’événement a été diffusé en ligne pour tous ceux qui ne pouvaient pas être physiquement présents.

Lieutenant-général C.T. Whitecross, CMM, MSM, CD-Biographie

Le lieutenant-général Chris Whitecross s’est enrôlé dans les Forces canadiennes en 1982, se joignant au Génie militaire canadien après avoir servi quatre ans dans le programme des cadets. Des affectations successives l’ont emmenée d’Allemagne dans presque toutes les provinces du Canada, notamment pour entreprendre une gamme de tâches telles que celles de A4 Airfield Engineering Operations à la 1 Division aérienne du Canada, Winnipeg; Adjoint exécutif du chef d’état-major de l’air au Quartier général de la Défense nationale, Ottawa; Directeur des Services intégrés d’infrastructure et d’environnement pour le sous-ministre adjoint (Infrastructure et environnement); Ingénieur interarmées, Commandement Canada; et chef de cabinet du sous-ministre adjoint (Infrastructure et environnement).

Le lieutenant-général Whitecross a également exercé les fonctions de G1 / G4 pour les mécaniciens de la Force de protection des Nations Unies (Yougoslavie) déployés dans l’ancienne République de Yougoslavie; Officier du génie de la construction de l’escadre, Greenwood; Commandant, 1 unité du génie de la construction, Moncton; Commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord), Yellowknife; Commandant adjoint, Commandement du soutien opérationnel du Canada, Ottawa; DCOS Communications, QG ISAF, Kaboul, Afghanistan; et ingénieur militaire en chef des Forces armées canadiennes au Quartier général de la Défense nationale, à Ottawa.

Le lieutenant-général Whitecross est titulaire d’un baccalauréat en génie chimique de l’Université Queen’s et d’une maîtrise en études de la défense du Collège militaire royal du Canada. Elle est également diplômée du cours d’études militaires avancées et du cours de commandement et d’état-major, tous deux dispensés ai Collège des Forces canadiennes. Officier de l’Ordre du mérite militaire (OMM), elle a reçu la Médaille du service méritoire de la défense des États-Unis pour son service au siège de la FIAS et la Médaille du service méritoire (États-Unis) pour son service en tant que Conseil international des sports militaires (CISM) Secrétaire général. Le lieutenant-général Whitecross a été nommée l’une des 100 femmes les plus influentes du Canada en 2011.

En février 2015, le lieutenant-général Whitecross a été nommée commandant de l’Équipe d’intervention stratégique des Forces canadiennes en matière d’inconduite sexuelle et a assumé les fonctions de commandant du Commandement du personnel militaire en juin 2015 lors de sa promotion au grade de lieutenant-général. En novembre 2016, le lieutenant-général Whitecross a été nommé commandant du Collège de défense de l’OTAN à Rome, en Italie.