Le chef d’état-major de la Défense, le général Jonathan Vance, annonce son départ

Le général Jonathan Vance, chef d'état-major de la Défense. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le général Jonathan Vance, plus haut responsable militaire au Canada, annonce son départ. Il affirme qu’il se retirera de ses fonctions de chef d’état-major de la Défense, poste qu’il occupe depuis juillet 2015, «dans les mois à venir» après la désignation d’un successeur par le gouvernement.

Dans une lettre datée de jeudi, M. Vance déclare que les membres des Forces armées demeurent une inspiration pour lui, et qu’il leur a « tout donné ». En attendant le «transfert de commandement», il assure qu’il continuera de servir «avec la même énergie et les mêmes efforts (qu’il a) toujours déployés».

Le premier ministre Justin Trudeau remercie pour sa part le général Vance pour ses services, affirmant dans un communiqué qu’il a lancé le processus pour trouver un nouveau chef d’état-major. Jonathan Vance a été nommé dans ces fonctions il y a six ans, culminant une carrière qui a débuté en 1986 lorsqu’il a été désigné au sein du Régiment royal canadien (RCR).

Le général a dit avoir fait part de ses intentions à M. Trudeau, au ministre de la Défense nationale et à la gouverneure générale. « La sélection d’un nouveau chef d’état-major de la Défense ainsi que la date de la passation de commandement seront déterminées par le gouvernement », a-t-il indiqué.

Le premier ministre a également remercié le général Vance pour les nombreuses années qu’il a consacrées au service des Canadiens et l’a félicité pour sa retraite prochaine des Forces armées canadiennes.

Le général Vance est l’un des commandants militaires comptant le plus d’années de service dans l’histoire du Canada.

De plus, en tant que chef d’état-major de la défense le plus longtemps en poste au pays, il a dirigé les Forces armées canadiennes alors qu’elles ont défendu notre pays contre les menaces militaires et été déployées à l’étranger pour affronter nos adversaires et soutenir nos alliés.Il a aussi aidé les Canadiens lors de catastrophes naturelles et de crises nationales, y compris tout récemment lors de la pandémie de COVID-19.

Le général Vance a joué un rôle de premier plan dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de défense entièrement financée qui s’intitule « Protection, Sécurité, Engagement ». Celle-ci aide à bâtir un monde plus sûr et pacifique.

Il a également mené d’importantes réformes progressistes au sein des Forces armées, notamment dans le cadre de l’opération Honneur, qui vise à éliminer l’inconduite sexuelle dans l’armée canadienne.

Avant de devenir chef d’état-major de la défense, le général Vance a commandé à tous les niveaux, soit du poste de commandant de peloton à celui de commandant de brigade, et ce, dans les opérations de maintien de la paix et de combat. Il a reçu la Croix du service méritoire à deux reprises, il est Commandeur de l’Ordre du mérite militaire et il a été cité à l’ordre du jour pour le leadership qu’il a exercé dans le cadre des opérations de maintien de la paix en Croatie.

Aujourd’hui, le premier ministre entame le processus de recrutement pour la nomination du prochain chef d’état-major de la défense.

Le général Vance continuera d’assumer ces fonctions jusqu’à ce qu’il cède le commandement au nouveau chef d’état-major de la défense, qui sera nommé au cours des prochains mois.

«Lors de ses cinq années en tant que chef d’état-major de la défense, le général Vance a servi avec distinction pendant une période difficile. Il a dirigé les Forces armées canadiennes alors qu’elles servaient au pays et dans le monde entier, du Mali à l’Ukraine en passant par l’Irak. Il a également travaillé avec les Forces pour les rendre plus inclusives et plus représentatives du pays qu’elles défendent et des Canadiens qu’elles protègent. Comptant près de 40 années de service, le général Vance a consacré sa vie à notre pays. Nous le remercions pour son dévouement et son leadership.», a déclaré le premier ministre.

«Durant les cinq dernières années, le général Vance a servi avec distinction à titre de chef d’état-major de la défense. Au cours de son mandat, le général Vance a dirigé les Forces armées canadiennes dans une période de transformations profondes. Ces transformations comprennent l’élaboration de la nouvelle politique de défense du Canada intitulée ‘Protection, Sécurité, Engagement’, la promotion de forces militaires plus inclusives et accueillantes et notre réengagement auprès de nos alliés et de pays qui partagent nos points de vue dans le monde. Sous sa direction, les Forces armées canadiennes ont toujours été bien préparées à réagir à des catastrophes comme les inondations et les feux de forêt, aux défis de sécurité dans le monde et, plus récemment, à une pandémie sanitaire. Les Canadiens saluent le service et les sacrifices du général Vance pour le Canada. Son sens du devoir a toujours été de prendre soin des membres des Forces armées canadiennes et de leurs familles. Je tiens à le remercier, ainsi que sa famille, pour les services qu’ils ont rendus au Canada.», a pour sa part déclaré le ministre de la Défense, Harjit Sajjan.

«Je tiens à remercier tous les membres des Forces armées canadiennes ainsi que vos familles pour tout ce que vous faites pour le Canada et les Canadiens chaque jour. Ici ou ailleurs dans le monde, vous contribuez bien plus à la réussite de notre pays que ce qu’en savent la plupart des gens. Ce fut un honneur de servir à vos côtés et un privilège de diriger la profession des armes au Canada.». a quant à lui déclaré le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la défenseFAITS SAILLANTSLe poste de chef d’état-major de la défense est pourvu au moyen d’un processus de nomination par le gouverneur en conseil.

Le chef d’état-major de la défense est responsable du commandement, du contrôle et de l’administration des Forces armées canadiennes ainsi que de la stratégie, des plans et des besoins militaires.