Le ministre Champagne a rencontré la communauté libano-canadienne à Montréal

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a rencontré aujourd’hui à Montréal, au Québec, des membres de la communauté libano-canadienne.

Le ministre a profité de l’occasion pour offrir ses plus sincères condoléances et son soutien aux membres de la communauté dont les familles et les amis ont été touchés par cette tragédie.

Le ministre et les membres de la communauté ont discuté de la situation au Liban à la suite de l’explosion dévastatrice survenue dans le port de Beyrouth le 4 août 2020. Le dialogue a porté expressément sur la manière dont le Canada peut aider au mieux le pays non seulement à traverser cette période difficile, mais aussi à réaliser les réformes économiques et politiques dont il a tant besoin. 

Alors que de nombreux membres de la communauté ont soulevé la question de la gouvernance au Liban, le ministre Champagne les a rassurés en leur disant que le Canada continuera à soutenir le peuple libanais dans ses demandes pour un gouvernement efficace, représentatif et responsable. Il a également réaffirmé le soutien du Canada par l’intermédiaire de l’aide humanitaire et du groupe de travail canadien sur le Liban.

Citations

«Je remercie la communauté libano-canadienne pour son temps, sa générosité et sa solidarité. Ensemble, nous serons là pour le peuple libanais tout au long de cette épreuve difficile et pour réaliser les réformes que les Libanais souhaitent pour leur pays.»

François-Philippe Champagne, ministre des Affaires étrangères

Faits en bref

  • La communauté libanaise est importante au Canada, puisque le pays compte plus de 250 000 personnes d’origine libanaise.
  • Le Canada s’est engagé à fournir plus de 365,5 millions de dollars en aide internationale au Liban entre 2016 et 2021 dans le cadre de la Stratégie du Canada au Moyen-Orient.
  • Le gouvernement du Canada offre également une somme de 30 millions de dollars à la suite de l’explosion afin d’aider des partenaires de confiance à répondre aux besoins humanitaires immédiats et à soutenir les efforts de rétablissement. Dans le cadre de cette aide de 30 millions de dollars, le Canada verse une somme égale aux dons faits par les Canadiens au moyen du Fonds de secours pour le Liban.
  • Pour soutenir la prestation des services consulaires et répondre aux questions d’immigration, le Canada met sur pied un groupe de travail sur le Liban. Les citoyens libanais au Canada peuvent, sur une base temporaire, prolonger leur séjour au Canada s’ils ne peuvent pas rentrer chez eux en raison de l’explosion.