81e anniversaire de l’entrée du Canada dans la Seconde Guerre mondiale

Un membre de l'aviation peinture l'avant d'un avion durant la Seconde Guerre mondiale (Photo: Archives/Aviation royale canadienne)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, a fait la déclaration suivante pour souligner le 81e anniversaire de l’entrée officielle du Canada dans la Seconde Guerre mondiale :

« Il y a quatre-vingt-un ans aujourd’hui, le Canada entrait dans la Seconde Guerre mondiale, se joignant à ses alliés pour lutter contre la tyrannie, et dans un effort pour rétablir la paix.

Cette paix serait longue à venir. Pendant près de six ans, la guerre a fait rage un peu partout dans le monde – sur terre, dans les airs et en mer. Plus d’un million de Canadiens et de Terre-Neuviens ont servi en uniforme, et des millions d’autres ont fait leur part ici au pays.

Sur les plages de Normandie et dans les montagnes d’Italie; dans le ciel au-dessus de l’Afrique du Nord et sur les eaux de l’Atlantique Nord, et sur les fronts de bataille de Hong Kong jusqu’à nos propres rives, ils ont fait preuve – encore et encore – du courage sous le feu de l’ennemi qui leur a valu le respect autant de leurs alliés que de leurs adversaires.

Chez nous au Canada, la guerre est devenu un effort national; les femmes sont entrées en grand nombre sur le marché du travail, et les entreprises et les industries canadiennes se sont mobilisées pour fabriquer du matériel de guerre essentiel pour les Alliés. Chaque jour, les Canadiens ont mis la main à la pâte pour soutenir l’effort de guerre.

À la fin de la guerre, plus de 45 000 Canadiens et Terre-Neuviens avaient perdu la vie. Plus de 55 000 autres avaient été blessés. D’innombrables autres sont revenus à la maison, changés à jamais par leurs expériences en uniforme.

Mais le courage dont ils ont fait preuve – cet héritage canadien de service et de sacrifice – a contribué à jeter les bases du monde que nous connaissons aujourd’hui. Nous serons toujours reconnaissants.

N’oublions jamais. »

La Seconde Guerre mondiale >>