La Force opérationnelle aérienne du Canada en Roumanie débute son déploiement de 2020

La Force opérationnelle aérienne des Forces armées canadiennes en Roumanie a été certifiée par l'OTAN aujourd'hui, et commencera sa mission de police aérienne renforcée le 5 septembre avec la Roumanie et d'autres Alliés de l'OTAN pour sécuriser l’espace aérien roumain. (Twitter/@ForcesCanada)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Aujourd’hui, la Force opérationnelle aérienne en Roumanie (FOA-Roumanie) des Forces armées canadiennes (FAC) a reçu sa certification de préparation de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) au cours d’une cérémonie de certification qui s’est tenue sur la base aérienne roumaine Mihail Kogalniceanu. Cette certification permet à la FOA-Roumanie de commencer officiellement sa mission de police aérienne renforcée, dans le cadre de l’opération REASSURANCE en Roumanie, le samedi 5 septembre.

Au cours de cette mission, le détachement de l’Aviation royale canadienne (ARC), composé d’environ 135 militaires et de six chasseurs CF-18 Hornet, aidera à sécuriser le ciel de la Roumanie jusqu’en décembre 2020. La force opérationnelle aérienne travaillera avec la force aérienne roumaine sous le commandement et le contrôle de l’OTAN dans le cadre de l’opération REASSURANCE, qui est la contribution du Canada aux mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN.

Des mesures de protection contre la COVID-19 ont été prises lors de la cérémonie de certification pour assurer la santé et la sécurité de toutes les personnes présentes. Tout en menant leur mission, les membres de la Force opérationnelle aérienne travaillent aux côtés de nos partenaires régionaux et de nos Alliés en Roumanie, et prennent toutes les précautions nécessaires pour minimiser le risque pour la santé et la sécurité de notre personnel et de la population locale. Malgré les limites imposées par la COVID-19, les FAC sont restées agiles et capable de mener à bien des missions dans le monde entier, tout en respectant les exigences de sécurité contre la COVID-19 tant au niveau national que dans le pays hôte.

Citations

« Chaque année, cette Force opérationnelle aérienne fournit un exemple concret de l’engagement du Canada dans la défense collective de l’OTAN. La police aérienne est un élément essentiel du mandat de l’OTAN et c’est une mission à laquelle nos équipages excellent, grâce à leur formation et à leur expérience dans le cadre de notre propre mandat NORAD 24/7/365. Je sais qu’ils saisiront toutes les occasions de partager leurs connaissances et d’apprendre de nos alliés roumains et régionaux, tout en contribuant à sécuriser le ciel roumain ».

Major-général Eric Kenny, commandant de la 1re Division aérienne du Canada et commandant de la composante aérienne de la force multinationale/interarmées

« Ayant été déployé sur cette mission en 2014, je sais combien nos pilotes et toute la Force opérationnelle bénéficient de cette opportunité de travailler avec nos alliés de l’OTAN. La COVID-19 n’a pas émoussé l’enthousiasme de la grande équipe qui m’accompagne et je sais que ses connaissances et son professionnalisme seront évidents tout au long du déploiement. Travailler aux côtés de nos alliés de l’OTAN est essentiel pour la défense collective, mais c’est aussi une occasion inestimable d’apprendre les uns des autres. Je suis honoré d’être de retour en tant que commandant de la Force opérationnelle et je me réjouis de travailler et de voler à nouveau aux côtés de nos alliés roumains. »

Lieutenant-colonel David McLeod, commandant de la Force opérationnelle aérienne en Roumanie

Faits en bref

  • Au cours de la mission, les pilotes de chasse canadiens, principalement du 433e Escadron tactique de chasse (433 ETAC), tiendront une position d’alerte de réaction rapide pour augmenter les capacités de la police aérienne roumaine. Ils effectueront également des missions d’entraînement avec la force aérienne roumaine, ainsi qu’avec d’autres alliés et partenaires régionaux. Il s’agira notamment de patrouiller l’espace aérien roumain et, si nécessaire, d’intercepter tout avion qui y entrerait sans autorisation.
  • L’opération REASSURANCE est la contribution du Canada aux mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN, qui démontre la capacité et la volonté du Canada de réagir rapidement aux crises internationales et de travailler côte à côte avec ses alliés de l’OTAN pour renforcer la sécurité collective de l’Alliance. La Force opérationnelle aérienne en Roumanie est la composante aérienne de la mission.
  • Les Forces armées canadiennes soutiennent la mission depuis 2014. Ce déploiement marque la cinquième fois que le Canada envoie un détachement en Roumanie pour soutenir la police aérienne renforcée de l’OTAN.