Harjit Sajjan fait le bilan de la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN

Le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, a participé à la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN qui s'est tenu du 22 au 23 octobre 2020 par vidéoconférence sécurisée pour discuter des questions affectant la sécurité de l’Alliance. (MDN)
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, a conclu vendredi 23 octobre la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN. Au cours de cette réunion de deux jours, le ministre Sajjan a participé à des discussions animées sur les opérations de l’OTAN et sur la manière dont tous les pays de l’OTAN peuvent collaborer sur la dissuasion et la défense.

Il a également parlé de la manière dont nous pouvons continuer à bâtir une alliance plus résistante, en particulier devant l’augmentation des cybermenaces et de la COVID-19. Enfin, à l’approche du 20e anniversaire de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies (RCSNU 1325), les ministres ont discuté de l’importance de parvenir à l’égalité des genres et d’intégrer les perspectives relatives à l’égalité des sexes dans la politique, la planification et les activités de défense et de sécurité afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle.

L’OTAN est au cœur de la politique de sécurité internationale du Canada, reflétant les valeurs telles que la démocratie, la bonne gouvernance et la primauté du droit. Le Canada demeure déterminé à renforcer l’alliance afin de faire face collectivement aux menaces conventionnelles et nouvelles contre la stabilité et la paix.

Lors de la réunion des ministres de la Défense, le ministre Sajjan a réaffirmé l’inébranlable engagement du Canada envers l’OTAN et l’ordre international fondé sur des règles, mis en évidence par les contributions continues du Canada aux opérations, aux missions et aux activités de l’alliance, telles que la mission de police aérienne en Europe, le groupement tactique responsable de la présence avancée renforcée (PAR) en Lettonie et notre leadership de la mission de l’OTAN en Irak. En travaillant en collaboration avec les alliés, le Canada continue de renforcer la défense collective de l’OTAN en assurant une protection contre les menaces actuelles et futures.

Le ministre Sajjan a également parlé du soutien continu du Canada à l’égard de la RCSNU 1325 et de notre souhait de s’appuyer sur les efforts déployés afin de garantir que les femmes jouent un rôle actif dans tous les aspects de la défense et de la sécurité dans le monde. Il continue à promouvoir ces principes par l’intermédiaire de l’OTAN, en soulignant le travail essentiel que l’ambassadrice itinérante du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité, Mme Jacqueline O’Neill, a accompli avec Mme Clare Hutchinson, représentante spéciale de l’OTAN pour les femmes, la paix et la sécurité. Bien que des progrès aient été réalisés en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, il reste encore beaucoup de travail à accomplir cet égard.

Citation

«Nous soulignons cette année le 20e anniversaire des Nations Unies, qui reconnaît les répercussions particulières des conflits sur les femmes et les jeunes filles, ainsi que la manière dont nous devons accroître le rôle actif qu’elles jouent pour la paix et la sécurité internationales. Nous continuerons à collaborer avec nos partenaires et alliés pour accroître la participation des femmes à la défense, à la paix et à la sécurité afin de nous aider à construire un monde plus sûr et plus pacifique pour nous tous. Les progrès réalisés en matière d’égalité entre les femmes et les hommes rendent l’alliance plus forte, au siège de l’OTAN, dans le cadre des opérations et au pays. À cette fin, je tiens à remercier le major‑général Jennie Carignan pour le leadership qu’elle a offert à la mission de l’OTAN en Irak au cours de la dernière année. Bien que cette dernière année ait été difficile, ses efforts ont permis de rendre le Canada et tous les pays plus sécuritaires.»

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

En bref

·       Le Canada s’est engagé à fournir un soutien direct aux missions de l’OTAN. Les FAC ont pris les mesures nécessaires pour atténuer les répercussions de la COVID-19 sur les opérations et assurer la protection de la force afin de maintenir ce soutien.

·       L’OTAN est une pierre angulaire de la politique de sécurité internationale du Canada. Il s’agit également d’un forum international important permettant de mobiliser les autres pays sur les enjeux relatifs à la défense et à la sécurité.

·       La RCSNU 1325 invite ardemment tous les acteurs à améliorer la participation des femmes et à intégrer une perspective d’égalité entre les genres dans tous les efforts de paix et de sécurité des Nations Unies, ainsi qu’à prendre des mesures spéciales pour protéger les femmes et les jeunes filles contre la violence sexiste, en particulier le viol et les autres formes d’abus sexuels, dans les situations de conflit armé.

·       Mme Jacqueline O’Neill est la première ambassadrice du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité. Elle dirige les efforts visant à garantir que les femmes participent pleinement à la résolution des conflits et aux efforts de paix et de sécurité.

·       La Canadienne Clare Hutchinson occupe le poste de représentante spéciale du secrétaire général de l’OTAN pour les femmes, la paix et la sécurité. Elle est chargée de faciliter la coordination des politiques et des activités de l’OTAN concernant le programme pour les femmes, la paix et la sécurité.

·       À l’heure actuelle, le Canada :

o   dirige le groupement tactique multinational de la présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie depuis 2017. Ce groupement comprend actuellement 450 membres des FAC;

o   déploie des chasseurs CF18 pour mener des activités de surveillance et de police aérienne de l’OTAN en Europe pour la 5e fois. Actuellement, la mission compte environ 135 membres des FAC;

o   déploie le NCSM Toronto, dont l’équipe compte environ 240 membres, au sein du 1er Groupe maritime permanent de l’OTAN;

o   commande pour la deuxième fois la mission de l’OTAN en Irak, dirigée actuellement par le major‑général Jennie Carignan. Cette mission compte environ 150 membres des FAC.