Dévoilant un nouveau missile géant, Kim Jung-un asurre que la Corée du Nord continuera de s’armer

La Corée du Nord dévoile un nouveau missile intercontinental. (KCNA)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

La Corée du Nord a dévoilé samedi un missile balistique intercontinental (ICBM) géant lors d’une parade militaire pour célébrer le 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail au pouvoir diffusé par la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV).

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui a assisté à la parade sur la place Kim Il-Sung à Pyongyang durant laquelle les troupes, en un spectacle habituel dans ces occasions en Coré du Nord, défilaient au pas de l’oie, a déclaré qu’il continuerait de renforcer son armée et soutenu…qu’il n’y avait pas un seul cas de coronavirus dans son pays.

«Nous continuerons à renforcer notre armée, à des fins d’autodéfense et de dissuasion», a déclaré Kim dans un discours retransmis en différé par la télévision d’État nord-coréenne.

Chacun des missiles était tracté sur un véhicule à 11 essieux. Akit Panda, de la Federation of American Scientists, une ONG scrutant les risques liés au nucléaire, a estimé qu’il s’agissait du «plus gros missile mobile à combustion liquide jamais vu à ce jour».

La Corée du Nord a également présenté une variété de systèmes d’armes à combustible solide, y compris ce qui pourrait être une version avancée de sa famille de missiles Pukguksong conçus pour être tirés à partir de sous-marins ou de lanceurs mobiles terrestres.

Les analystes militaires américains et sud-coréens devraient maintenant analyser les détails de l’armement que Pyongyang a montré lors de ce défilé.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un salue ses concitoyens avant de prononcer son discours pour célébrer le 75e anniversaire de la fondation du Parti du travail au pouvoir, rapporte le samedi 10 octobre 2020 laTélévision centrale nord-coréenne (KCTV). (KCTVvia Yonhap)

On s’attendait à ce que la Corée du Nord dévoile de «nouvelles armes stratégiques», y compris un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) ou un missile balistique lancé depuis un sous-marin (SLBM), que KimJong-un s’est engagé à montrer dans son message du Nouvel An sur fond d’impasse des négociations de dénucléarisation avec les Etats-Unis

La Corée du Nord possède trois types d’ICBM, à savoir le Hwasong-13, le Hwasong-14 et le Hwasong-15, et elle semble avoir également développé un ICBM de plusieurs ogives qui pourrait être lancé à des distances plus longues et être difficile à intercepter.

Hwasong-15, la version la plus avancée jusqu’à ce jour, est estimé avoir une portée de 12.874 kilomètres et être capable d’atteintre la totalité du continent américain. Il a été lancé pour la dernière fois le 29 novembre 2017.