Les ministres de la Défense nationale et des Anciens Combattants Canada soulignent la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, et le ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, Lawrence MacAulay, soulignent la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales.

«Nous soulignons cette semaine la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales et le troisième anniversaire de la Stratégie conjointe de prévention du suicide. En cette semaine, nous observons une campagne d’éducation publique annuelle pancanadienne qui a pour objectif de mieux faire connaître les maladies mentales et de réduire les préjugés qui y sont associés.

Nous reconnaissons les énormes sacrifices que consentent les membres des Forces armées canadiennes et qu’ont consentis les vétérans au service de notre pays. Nous remercions aussi leurs familles de leur soutien constant et des sacrifices qu’elles font également. La santé de nos militaires est notre priorité, et nous nous engageons à garantir que nos militaires et les gens ayant servi le Canada reçoivent les meilleurs soins et soutien en matière de santé mentale.

Une première étape pour obtenir de l’aide en santé mentale consiste à reconnaître que l’on a besoin d’aide. Participer aux activités de la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales nous aidera tous à apprendre à déceler les symptômes de maladie mentale chez soi ou autrui autres, qu’il s’agisse d’un membre de la famille, d’un ami ou d’un collègue. Les limites imposées aux interactions physiques avec d’autres personnes durant la pandémie mondiale de COVID-19 ont en outre amené de nouveaux défis pour de nombreuses personnes souffrant de maladies mentales, et c’est pourquoi il importe plus que jamais de connaître les ressources disponibles.

On ne peut s’attaquer seul aux maladies mentales. Nous aimerions donc remercier l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale, ainsi que l’Association canadienne pour la santé mentale d’avoir contribué à sensibiliser les Canadiens et Canadiennes à la réalité de la maladie mentale.

Nous livrons le message suivant aux membres des Forces armées canadiennes, aux vétérans et à leurs familles : continuez d’apprendre à déceler les symptômes de maladie mentale chez vous-mêmes et autrui, établissez des liens les uns avec les autres et plus important encore, allez chercher de l’aide. De nombreuses ressources s’offrent à vous tous; vous n’avez pas à mener le combat seul. En nous montrant solidaires et en nous soutenant les uns les autres, nous pouvons mettre fin aux préjugés associés aux maladies mentales.»

Ressources

•           Si vous ou une personne de votre connaissance requiert des soins d’urgence en santé mentale, composez le 911 ou rendez-vous – ou accompagnez la personne – au service d’urgence local.

•           Dans les situations moins urgentes, le personnel militaire peut obtenir de l’aide auprès de la clinique de services de santé des Forces armées canadiennes la plus près. Les militaires actifs, les vétérans et les employés civils du ministère de la Défense nationale peuvent composer le 1-800-268-7708 pour joindre le personnel du Programme d’aide aux membres des Forces canadiennes, du Service d’aide d’Anciens Combattants Canada, du Programme d’aide aux employés (PAE) et des services d’orientation par les pairs du PAE. Tous ces services sont gratuits et disponibles 24 heures par jour, 365 jours par année.

•           Anciens Combattants Canada (AAC) dispose d’un réseau national bien établi comptant environ 12 000 professionnels en santé mentale de la collectivité qui fournissent des services de santé mentale aux vétérans admissibles ainsi qu’aux agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en service ou libérés aux prises avec un trouble de stress post-traumatique ou d’autres problèmes de santé mentale. Entre autres services, AAC offre aussi un réseau de 11 cliniques pour traumatismes liés au stress opérationnel situées à différents endroits au pays. À ces cliniques viennent s’ajouter un réseau de sept centres de soutien pour trauma et stress opérationnels des Forces armées canadiennes qui s’adressent surtout au personnel militaire en service actif.

•           Le Programme de soutien social aux blessés de stress opérationnel d’Anciens Combattants Canada et des Forces armées canadiennes offre un soutien par les pairs aux gens souffrant de blessures de stress opérationnel et à leurs familles. Ce programme emploie à temps plein des coordonnateurs des réseaux de soutien par les pairs et de soutien par les pairs pour les familles et comporte également un volet bien étoffé de formation et d’encadrement des bénévoles.