Une énorme bombe britannique datant de la Seconde guerre mondiale explose en Pologne

Surnommée «Tallboy», une bombe datant de la Deuxième Guerre mondiale explose lors de sa neutralisation en Pologne. (Plataforma Media)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Une énorme bombe britannique datant de la Seconde guerre mondiale a explosé mardi au cours d’une opération particulièrement délicate pour la désamorcer au fond d’un chenal de navigation à Swinoujscie dans le nord-ouest de la Pologne, sans toutefois faire de blessé, selon les autorités polonaises.

Les démineurs-plongeurs polonais avaient pour mission de neutraliser cet engin de plus cinq tonnes situé près de la ville de Swinoujscie, décrit comme l’une des plus grosses bombes de la Seconde guerre mondiale, capable de provoquer un mini-tremblement de terre.

La particularité de cette bombe «sismique», surnommée «Tallboy», était de pénétrer le sol avant d’exploser, l’idée étant d’éviter que l’énergie destructrice soit absorbée par l’air (compressible), mais qu’elle soit plutôt transmise par le sol et provoque un mini-tremblement de terre local qui détruise les fondations des structures.

La Tallboy pesait 5 tonnes et elle était lancée depuis les bombardiers Avro Lancaster. Elle fait la preuve de son efficacité contre, notamment, les structures lourdes comme les blockhaus, là où toutes les bombes plus petites avaient échoué.

L’opération, inédite, pour la désamorcer s’annonçait particulièrement difficile, mais elle s’est terminée sans dégâts même si, en dépit des projets initiaux, la bombe a fini par exploser.

Quelque 750 riverains de la zone de sécurité de 2,5 km avaient été enjoints de quitter leurs domiciles. La circulation et le trafic maritime avaient été arrêtés dans cette ville portuaire 40 000 habitants, à la frontière allemande, éparpillée sur 44 îles.

Pour des raisons de sécurité, les démineurs avaient exclu au départ la méthode traditionnelle de la détonation, une méthode d’autant plus redoutable dans le cas d’une bombe de plus de six mètres de long chargée de 2,4 tonnes d’explosif-équivalant à 3,6 tonnes de TNT-, reposant à 12 mètres sous l’eau à proximité d’habitations et d’infrastructures importantes.

Les démineurs avaient, plutôt, misé sur le procédé de la déflagration, consistant en une combustion de la charge à une température au-dessous du seuil de la détonation, mais, finalement «le processus de la déflagration s’est transformé en détonation», a indiqué dans un communiqué le porte-parole de la 8e flottille de défense côtière polonaise, Grzegorz Lewandowski.

Swinoujscie (Swinemünde en allemand) fut pendant les deux guerres mondiales l’une des plus importantes bases de la marine de guerre allemande sur la Baltique.

Le 16 avril 1945, la Royal Air Force avait lancé 18 bombardiers Lancaster de la 617e division stationnée à Woodhall Spa, à 225 km de Londres, vers Swinoujscie où se trouvait le croiseur allemand Lützow. Au total, douze Tallboys avaient été lâchées sur le Lützow, dont celle qui n’a pas explosé.