La version militaire de l’Airbus A330 remplacera les CC-150 Polaris de l’Aviation royale canadienne

0
371
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Alors que le gouvernement canadien était à la recherche d’avions pour remplacer les cinq avions de ravitaillement vieillissants de sa Force aérienne, le Canada, qui avait reçu une réponse à sa demande de Boeing, qui avait offert le KC-46, la version militaire du 767, a finalement choisi Airbus comme le seul fournisseur qualifié pour sa nouvelle flotte d’avions de ravitaillement en vol et d’avions VIP, rapportent les médias spécialisés.

Les Forces canadiennes utilisent actuellement le Polaris depuis 1994 dans un certain nombre de rôles, y compris le ravitaillement, le personnel militaire et le transport aérien de fret, les évacuations médicales et le transport des VIP.

Les nouveaux avions, des Airbus A330 MRTT, versions militaires de l’Airbus A310-300, remplaceront les cinq avions Airbus CC-150 Polaris vieillissants de l’Aviation royale canadienne.

Le fonctionnaire du bureau des achats du ministère de la Défense nationale supervisant les grands projets d’équipement aérien et terrestre, Terry Wood, cité par le Ottawa Citizen, a indiqué que les discussions commenceraient bientôt avec Airbus.

C’est au cours de ces discussions que le gouvernement canadien communiquera au constructeur les capacités spécifiques nécessaires au constructeur. Une demande formelle de proposition devrait être publié plus tard cette année.

On ne connaît pas encore le prix du projet, mais il pourrait coûter jusqu’à 5 milliards $ CAD,

«L’A330 est un gros avion avec une grande capacité de carburant dans ses ailes… En fait, vous pouvez effectuer une mission stratégique de ravitaillement en vol tout en prenant un chargement de passagers. Vous pouvez faire les deux simultanément. », a déclaré Terry Wood au quotidien de la capitale canadienne.

Ottawa espère que le contrat soit signé avant le printemps 2024 et que le premier des nouveaux avions soit opérationnel en 2028. Le ministère de la Défense se dit convaincu que les Forces canadiennes peuvent, jusque-là, compter sur la flotte actuelle d’aéronefs CC-150 Polaris.

L’avion choisi par Ottawa, l’Airbus A330 MRTT a été commandé par les forces armées d’ Australie, de France, du Royaume-Uni, d’Arabie saoudite, de Singapour, de Corée du Sud, des Émirats arabes unis, ainsi que par l’OTAN

À ce jour, 60 appareils de ce type ont été vendus, dont 46 livrés par Airbus.

L’A330 MRTT peut transporter jusqu’à 111 tonnes de carburant.

«L’A330 est un gros avion avec une grande capacité de carburant dans ses ailes», a expliqué Wood. «En fait, vous pouvez effectuer une mission de ravitaillement en vol stratégique tout en prenant un chargement de passagers. Vous pouvez faire les deux simultanément.

Il souligne également que les avions Airbus ont la capacité d’utiliser deux types différents de systèmes de ravitaillement, ce qui leur permet de ravitailler divers avions alliés ainsi que le nouvel avion de chasse que le Canada choisira éventuellement pour remplacer ses avions CF-18.

L’A330 MRTT est un avion de nouvelle génération qui a fait ses preuves au combat, a souligné pour sa part Simon Jacques, président d’Airbus Defence and Space Canada, cité lui aussi par le Ottawa Citizen. «Il est certifié pour fonctionner avec la majorité des (aéronefs) occidentaux, y compris les chasseurs, les avions de transport et les avions de mission actuels du Canada».

Airbus compte environ 3 800 employés à travers le Canada, avec des installations ou des bureaux à Ottawa, à Mirabel, au Québec, et à Fort Erie, en Ontario.