La brigadier-général Krista Brodie succède au major-général Fortin à la tête de la campagne de vaccination

0
715
Depuis le 17 mai, la brigadier-général Krista Brodie assume la fonction de vice-présidente de la logistique et des opérations relatives aux vaccins. (MDN)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

C’est la brigadier-général Krista Brodie qui assumera la fonction de vice-présidente de la logistique et des opérations relatives aux vaccins en remplacement du major-général Dany Fortin qui a quitté son poste avec l’Agence de la santé publique du Canada en attendant les résultats d’une enquête militaire, a annoncé par voie de communiqué le président de l’Agence de la santé publique du Canada, Iain Stewart.

Le 27 novembre 2020, l’Agence a établi un partenariat avec les Forces armées canadiennes (FAC) pour améliorer sa planification, ses opérations, sa sécurité et ses capacités logistiques en créant une équipe de militaire. «Ce groupe compétent s’est bien intégré à l’ASPC et a joué des rôles clés dans notre campagne nationale de vaccination.», rappelle le président de l’Agence dans le communiqué annonçant la nomination de la brigadier-général Brodie.

La distribution du vaccin contre la COVID-19 s’annonçait complexe sur le plan de la logistique compte tenu de la géographie du Canada, des exigences d’entreposage du vaccin à une température extrêmement froide, de la distribution du vaccin dans des collectivités éloignées et isolées, et de la coordination des activités entre les différents ordres de gouvernement.

Les Forces armées ont une vaste expérience et une expertise logistique qui peuvent aider avec la planification de la logistique et exécuter les opérations. On compte parmi eux des spécialistes de la logistique, des planificateurs d’opérations, des pharmaciens, des administrateurs des soins de santé, des ingénieurs et des experts de la technologie de l’information.

La campagne de vaccination est une activité essentielle et les Canadiens sont bien conscients que de son succès dépend la sortie de l crise provoquée par la pandémie. Fin novembre 2020, le major-général Fortin avait pris la tête du groupe d’experts en planification militaire travaillant avec Santé Canada et l’Agence de santé publique du Canada (ASPC) en soutien à la distribution du vaccin, devenant ainsi le grand patron de la distribution du vaccin au Canada et avait, depuis, fait un travail remarquable.

Aussi, c’est avec stupéfaction qu’ils ont appris le 14 mai qu’il avait dû quitter son poste avec l’Agence de la santé publique du Canada en attendant les résultats d’une enquête militaire.

Mais, le départ soudain du grand responsable militaire de la distribution des vaccins contre la Covid-19 au Canada ne devrait pas avoir de répercussions sur la campagne au pays, avait estimé un expert en affaires militaires.

Selon Christian Leuprecht, professeur l’Université Queen’s à Kitchener, cité par La Presse Canadienne le lendemain de l’annonce de la mise en congé du major-général Fortin, ce départ n’allait pas ralentir pas le distribution des vaccins, car «les Forces armées ont toujours un commandant en second prêt à intervenir pour faire le travail».

C’est ainsi qu’aujourd’hui, l’Agence de santé publique du Canada, alors que le Canada livrera cette semaine 4,5 millions de doses supplémentaires de vaccins aux provinces et aux territoires, peut déclarer que «les Canadiens peuvent être sûrs que le travail de l’Agence se poursuivra avec la même attention soutenue en vue de mener à bien la campagne d’immunisation» et que l’équipe des Forces armées canadiennes continuera à jouer le rôle clé dans la campagne nationale de vaccination qui en assuré jusqu’ici le succès.

La brigadier-général Brodie, qui avait déjà fait partie de l’équipe mise en place pour soutenir la campagne de vaccination et avait joué un rôle central dans le déploiement des vaccins dans le cadre de son affectation à l’Agence au mois de novembre.

Après un bref retour au sein des Forces armées canadiennes en tant que commandant du Groupe de la Génération du personnel militaire, la désignation de la brigadier-général Brodie permet maintenant une transition fluide tandis qu’elle reprend son rôle de chef pour l’ASPC, assure le président de l’Agence de la santé publique du Canada.

La brigadier-général Brodie s’est enrôlée dans les Forces armées canadiennes en 1989. Elle est diplômée du Collège militaire Royal Roads et a obtenu son brevet dans le cadre du programme de formation des officiers réguliers.

Pendant son temps dans l’Armée canadienne, elle a commandé des pelotons, une compagnie et un bataillon. La brigadier-général Brodie a également commandé une formation au sein du Commandement des opérations interarmées du Canada.

Elle a été déployée en Croatie, en Bosnie et en Afghanistan en plus de servir avec l’OTAN et les Nations Unies. Avec des qualifications en tant que spécialiste de la livraison aérienne, elle a également obtenu des ailes de saut américain lors d’un exercice avec le 2e Bataillon du 75th Ranger Regiment (U.S).

La Bgén Brodie est mariée et mère de trois enfants.