Contrat d’écologisation de l’infrastructure d’une valeur de 54 millions de dollars en Nouvelle‑Écosse

0
314
Temps de lecture estimé : 3 minutes

*Communiqué

Le 21 juin 2021, le ministère de la Défense nationale a attribué un nouveau contrat d’amélioration de l’efficacité énergétique visant à moderniser certaines installations de la BFC Halifax, de la 12e Escadre Shearwater, du Dépôt de munitions des Forces canadiennes (Bedford) et de Recherche et développement pour la défense Canada (Atlantique).

Au total, 112 installations dans ces emplacements seront modernisées, ce qui réduira les coûts d’énergie associés à nos installations dans la région de près de 3 millions de dollars par année, soit de 19 pour 100. Ces rénovations éconergétiques permettront également de réduire les émissions de gaz à effet de serre de plus de 15 000 tonnes par année, soit de 22 pour 100. Cela équivaut au retrait de plus 3 250 voitures de la circulation.

Nous écologisons l’infrastructure de la défense afin de réduire notre empreinte carbone et d’offrir à notre personnel militaire des installations durables et efficaces dans lesquelles ils peuvent travailler et s’entraîner.

Le contrat de 54 millions de dollars pour ce projet a été attribué à Johnson Controls Canada L.P., de Kanata, en Ontario. Nous prévoyons que tous les travaux de modernisation et d’amélioration seront terminés d’ici l’été 2024, ce qui permettra de maintenir plus de 200 emplois dans la région d’Halifax pendant les mises à niveau.

Ce projet nous aidera à atteindre notre objectif de réduire de 40 pour 100 nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025, soit cinq ans plus tôt que prévu, et contribuera à l’objectif du gouvernement fédéral d’atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

Citations

« Ces investissements dans des améliorations éconergétiques à la BFC Halifax et les environs témoignent de l’importance qu’accorde le gouvernement du Canada à la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant des activités de la Défense nationale, à la diminution des coûts énergétiques et à l’atteinte de nos objectifs d’écologisation. Nous sommes déterminés à faire en sorte que notre personnel dispose des infrastructures modernes qui soutiennent leurs besoins opérationnels tout en investissant dans des efforts d’écologisation qui profiteront aux futures générations de Canadiens. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Les investissements en efficacité énergétique sont bons pour notre environnement et bons pour l’économie. Les améliorations de l’efficacité énergétique à la 12Escadre Shearwater et dans toute la municipalité régionale de Halifax nous aideront à réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en diminuant les coûts énergétiques. Il est bon de voir des contrats de cette envergure dans notre région, car ces améliorations permettront de créer des emplois verts ici, chez nous. »

Darren Fisher, député de Dartmouth — Cole Harbour

« La Nouvelle-Écosse est aux premières lignes du changement climatique, l’élévation du niveau de la mer et les phénomènes météorologiques extrêmes constituant une menace sérieuse pour notre région. Les Néo-Écossais s’attendent à ce que leur gouvernement prenne l’initiative de réduire les émissions afin de protéger notre planète pour les générations futures, et c’est là l’objet de ce contrat de 54 millions de dollars. L’écologisation des opérations gouvernementales au ministère de la Défense nationale en Nouvelle-Écosse appuiera notre objectif d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050, tout en créant les emplois de demain. »

Andy Fillmore, député de Halifax

En bref

  • Un contrat de rendement énergétique est un contrat conclu avec une entreprise de services énergétiques, dans le cadre duquel l’entreprise finance des projets de rénovation énergétique dans une base ou une escadre et garantit les économies. Le MDN utilise ensuite les économies réalisées grâce à la réduction des coûts énergétiques pour rembourser l’entreprise sur une période de cinq à quinze ans, ce qui limite les coûts initiaux pour le gouvernement.
  • Nos installations demeurent pleinement fonctionnelles pendant la durée du projet, sans incidence sur les opérations militaires.
  • Les travaux comprendront notamment l’installation de panneaux solaires et de systèmes d’éclairage automatisé, de chauffage et de climatisation à haut rendement énergétique ainsi que la modernisation des installations de chauffage central et la mise en place d’un système visant à réduire la consommation d’eau.
  • Nous nous attendons à une réduction des émissions et à des économies d’énergie à l’automne 2022, et à une réduction complète des coûts énergétiques à l’été 2024.
  • En plus d’Halifax, des projets sont en cours à Borden, à Kingston, à Bagotville, à Greenwood, à Valcartier, à Esquimalt, et à Petawawa. Des contrats semblables sont en cours d’élaboration pour Alert, Comox, Trenton, Shilo, et Gagetown.