Les ministres des Anciens Combattants et de la Défense soulignent le 105e anniversaire des batailles de la Somme et de Beaumont-Hamel

0
218
Des soldats avancent lors de la bataille de la Somme (Archives/Imperial War Museum)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

*Communiqué/Anciens combattants Canada

Le matin du 1er juillet 1916, les troupes alliées commencèrent leur avancée vers les positions allemandes à l’ouverture d’une des plus importantes campagnes de la Première Guerre mondiale, la bataille de la Somme. Ce soir-là, plus de 57 000 soldats britanniques et du Commonwealth avaient été tués, blessés ou portés disparus – la plus lourde perte subie par l’armée britannique en un seul jour.

Près du village de Beaumont-Hamel dans le nord de la France, le Newfoundland Regiment est entré en action dans une attaque qui s’avérerait catastrophique. En moins d’une demi-heure, le régiment fut pratiquement décimé. Des quelque 800 Terre-Neuviens qui ont participé à l’attaque ce matin-là, à peine 68 ont été en mesure de répondre à l’appel le lendemain.

Le Corps canadien connaîtrait également de violents combats plus tard dans la bataille de la Somme. Ils remporteraient une impressionnante victoire à Courcelette le 15 septembre 1916 et continueraient à avancer dans des assauts supplémentaires avant la fin de la campagne à la mi-novembre. Le coût humain fut énorme – plus de 24 000 Canadiens furent tués ou blessés.  

Maintenant, 105 ans plus tard, les Canadiens sont invités à se souvenir de ceux qui ont servi et qui ont donné leur vie à Beaumont-Hamel et pendant la bataille de la Somme.
 

Citations

« L’ampleur des pertes subies à Beaumont-Hamel le 1er juillet est difficile à concevoir. Cette journée a eu des conséquences sur presque toutes les familles de Terre-Neuve et, plus d’un siècle plus tard, nous la considérons toujours comme un rappel du coût terrible de la guerre. Nous nous souvenons des hommes du Newfoundland Regiment qui ont donné leur vie ce matin-là, et nous rendons hommage aux milliers de Canadiens et de Terre-Neuviens qui se sont battus et qui sont morts lors de la bataille de la Somme. »

Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale
 

« Il y a cent cinq ans, les membres du Corps canadien et du Newfoundland Regiment ont servi avec courage lors de deux des batailles les plus ardues de la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui, nous nous rappelons leur courage, ainsi que le sacrifice ultime que tant d’entre eux ont fait lors des batailles de la Somme et de Beaumont-Hamel. Nous rendons hommage à leur engagement indéfectible envers nos valeurs, grâce auquel nous bénéficions aujourd’hui de la paix et de la liberté. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

Liens connexes