On célèbre aujourd’hui les 100 ans du coquelicot

0
357
Temps de lecture estimé : 3 minutes

*Communiqué de la Légion royale canadienne

La Légion royale canadienne célèbre les 100 ans du coquelicot.  Il y a cent ans aujourd’hui, l’organisme précurseur de La Légion royale canadienne reconnaissait officiellement le coquelicot comme le symbole durable du Souvenir au Canada. Un siècle plus tard, la Légion commémore et souligne ce fait marquant.

« Nous sommes fiers d’être les gardiens de ce symbole spécial qui nous a été donné par une femme visionnaire », de souligner le président national, M. Thomas D. Irvine, CD. « Chaque fois que je vois un coquelicot, je pense à nos soldats tombés au combat et je les remercie pour leurs sacrifices. »

L’idée du coquelicot du Souvenir au Canada a été lancée par Madame Anna Guérin de France, qui avait alors été inspirée par le poème de John McCrae « Au champ d’honneur ». Anna avait fondé un organisme de bienfaisance pour aider à reconstruire les régions de France déchirées par la Première Guerre mondiale, et avait alors créé des coquelicots en tissu pour recueillir des fonds.

Anna a par la suite présenté son concept aux alliés de la France, dont le précurseur de La Légion royale canadienne, l’Association des anciens combattants de la Grande Guerre. L’idée fut présentée lors d’une réunion à Port Arthur (Ont.) (maintenant Thunder Bay) et adoptée le 6 juillet 1921.

Voici certains hommages de la Légion cette année à l’occasion du centenaire du coquelicot :

  • Offre d’épinglettes du coquelicot commémoratives, rappelant les tout premiers coquelicots de 1921.
  • Sortie d’une vidéo inspirante qui raconte l’histoire du coquelicot comme symbole du Souvenir au Canada.
  • Création d’un timbre commémoratif par Postes Canada dont la sortie est prévue cet automne.
  • Création d’une pièce de monnaie par La Monnaie royale canadienne dont la sortie est prévue cette année.
  • Éclairage spécial de plusieurs points d’intérêts à travers le Canada marquant l’anniversaire du 6 juillet 2021, dont BC Place, le Centre des congrès de Vancouver et la vasque olympique, la Tour de Calgary, le centre commercial West Edmonton, le foyer de l’hôtel de ville de Regina, les chutes Niagara, la Tour du CN et l’enseigne du centre-ville de Toronto, et le pont Champlain.
  • Un programme commémoratif organisé par des représentants de la Légion à Port Arthur (Ont.) (Thunder Bay), où le symbole du coquelicot fut officiellement adopté en 1921.

« Le coquelicot est au cœur de tout ce que nous faisons et restera toujours un symbole puissant au Canada », de rappeler Angus Stanfield, vice-président de la Direction nationale et président du Comité du coquelicot et du souvenir. « Lorsque les gens font un don lors de la Campagne nationale du coquelicot en novembre et qu’ils arborent fièrement le coquelicot sur leur revers de veste, ils témoignent alors de leur sincère reconnaissance envers nos vétérans. »

Les dons recueillis à travers le pays chaque novembre durant la Campagne nationale du coquelicot de la Légion sont versés dans des fonds du coquelicot (constitués en fiducie) et utilisés strictement pour soutenir les vétérans et leurs familles.

La Légion royale canadienne

Créée en 1925, la Légion est la plus grande organisation de soutien aux vétérans et de services communautaires qui soit au Canada. Opérant dans un but non lucratif et d’une portée pancanadienne, la Légion se compose aussi de filiales aux États-Unis et en Europe, et compte quelque 260 000 membres, dont plusieurs contribuent bénévolement beaucoup de temps à leur filiale. La force de la Légion est dans le nombre.