Home Politique Élections fédérales 2021: les critiques néo-démocrate et conservateur répondent aux questions de...

Élections fédérales 2021: les critiques néo-démocrate et conservateur répondent aux questions de la CAD

0
504
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Au mois d’août, la Conférence des associations de la défense et l’Institut de la CAD qui représentent plus de 400 000 membres actifs et retraités des Forces armées canadiennes avait invite les trois partis principaux à dire comment ils entendent répondre aux enjeux de sécurité nationale et de défense. L’Institut de la CAD nous livre aujourd’hui les entrevues réalisées avec les porte-paroles néo-démocrate et conservateur.

L’Institut de la CAD a demandé à chacun des partis de fournir des réponses claires et directes à ces questions :

  1. Quelles modifications ou mises-à-jour votre parti apporterait-il à la politique de défénse en place? Considérez-vous que les ressources de la Défense nationale, exposées dans la politique de défense de 2017 Protection, Sécurité, Engagement et projetées sur une période de 20 ans, représentent le montant minimal qui devrait être alloué à des fins de défense à l’avenir, étant entendu que des réallocations pourront être nécessaires au cours de cette période afin de s’adapter à de nouvelles circonstances?
  2. Comment votre parti  envisage-t-il travailler de concert avec les États-Unis afin de protéger le territoire nord-américain? Considérez-vous que la modernisation du North American Aerospace Defence Command (NORAD) considérée comme un enjeu critique lorsque la politique de défense fut publiée, mais pour laquelle aucune ressource spécifique n’a été allouée, représente maintenant une priorité urgente pour laquelle des ressources nouvelles et supplémentaires doivent être fournies rapidement?
  3. L’inconduite sexuelle est problème persistant au sein des Forces armées canadiennes et l’a été tant sous les gouvernements conservateurs que libéraux. Quelles mesures spécifiques les partis politiques prendraient-ils afin d’assurer un changement de culture rapide au sein des Forces?

Le PLC n’était pas disponible pour participer à l’initiative, indique l’organisation, mais l’ancien vice-chef d’état-major de la Défense et président de la Conférence des associations de la défense, le lieutenant-général à la retraite Guy Thibault a interviewé le porte-parole du NPD en matière de défense Randall Garrison et le porte-parole du PCC en matière de défense James Bezan.

Aujourd’hui, l’Institut de la CAD nous livre donc deux entrevues approfondies avec les critiques de la défense du NPD et du PCC dans lesquelles sont abordées les questions touchant la politique de défense du Canada, les menaces à la sécurité nationale, les dépenses de défense et l’approvisionnement, ainsi que les problèmes sexuels inconduite dans les Forces armées canadiennes, entre autres.

Voir aussi:

La Conférence des associations de la défense invite les partis fédéraux à s’expliquer sur les enjeux de sécurité et de défense >>

Les troupes de Justin Trudeau paieront-elles encore le prix du divorce entre militaires et libéraux qui remonte aux années 90 >>

Élections 2021: la force des conservateurs auprès des militaires et vétérans, aussi une question de style et d’affinités >>