L’Aviation royale canadienne entame pour une 6e fois sa mission de police aérienne renforcée en Roumanie

0
513
Les avions CF-18 de l'Aviation royale canadienne sont maintenant pleinement opérationnels pour effectuer la mission de police aérienne renforcée de l'OTAN dans le ciel au-dessus de la Roumanie aux côtés des chasseurs de l'Aviation roumaine jusqu'à la fin novembre. (Bogdan Pantilimon/Nato Air Command).
Temps de lecture estimé : 3 minutes

La Force opérationnelle aérienne en Roumanie (FOA-Roumanie) des Forces armées canadiennes (FAC) a reçu sa certification de préparation de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) lors d’une cérémonie de certification qui s’est tenue sur la base aérienne roumaine Mihail Kogalniceanu le 8 septembre 2021.

Cette certification permet à la FOA-Roumanie de commencer officiellement sa mission de police aérienne renforcée, dans le cadre de l’opération REASSURANCE en Roumanie.

Les équipages de CF-18 canadiens travailleront donc avec les forces de la Défense roumaine pour la sécurité aérienne de la région Sud du Commandement aérien allié de l’OTAN pendant 3 mois dans le cadre de l’opération Réassurance.

Le Commandement aérien allié de l’OTAN, le commandement de service unique pour toutes les questions aériennes et spatiales de l’Alliance. Il assure le commandement et le contrôle de la mission de défense aérienne et antimissile intégrée de l’OTAN, qui comprend toutes les mesures qui contribuent à la dissuasion de toute menace aérienne et balistique ou pour réduire ou annuler l’efficacité d’une action aérienne hostile.

L’opération REASSURANCE est la contribution des Forces armées canadiennes aux mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN. Ces mesures visent à renforcer la défense collective de l’OTAN. Elles démontrent également la force de la solidarité des alliés. Dans le cadre de cette opération, les FAC effectuent de l’instruction, des exercices, et des tâches propres à l’OTAN. Le soutien des FAC à l’OTAN vise à augmenter la sécurité et la stabilité de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est.

La cérémonie de certification ce 8 septembre à la base aérienne roumaine Mihail Kogalniceanu près de Consṭanṭa sur la côte de la mer Noire a réuni des représentants militaires et civils de Roumanie, du Canada et de l’OTAN. Au cours de la cérémonie, le commandant du Centre d’opérations aériennes combinées (CAOC) de l’OTAN à Torrejón, en Espagne, le lieutenant-général Fernando de la Cruz a déclaré la pleine capacité opérationnelle du détachement de chasse canadien.

«Cette cérémonie marque un moment important pour notre Alliance, alors que l’Aviation royale canadienne s’engage à exécuter la mission améliorée de police aérienne à la base aérienne Mihail Kogalniceanu pour la sixième fois depuis 2014 », a déclaré le général de la Cruz.

«En déployant ses chasseurs CF-188 Hornet et 170 personnes à la mission améliorée de police aérienne de l’OTAN en Roumanie, le Canada souligne une fois de plus la force durable de notre Alliance transatlantique », a-t-il ajouté.

L’Aviation royale canadienne volera et opérera aux côtés de l’Aviation roumaine. Jusqu’à fin novembre, ils pourront être lancés pour des missions d’alerte de réaction rapide et d’entraînement avec des jets roumains sur les rives de la mer Noire.

L’ensemble de la mission sera pleinement intégré dans le système de défense roumain et de l’OTAN. Le contrôle des opérations incombe au centre de contrôle et de rapport Crystal à Bucarest, tandis que le CAOC Torrejón aura le commandement tactique et que le commandement aérien allié de l’OTAN en Allemagne supervisera la mission, intégrée à la police aérienne de l’OTAN dans toute l’Europe.

«Le Canada est un fervent partisan de l’OTAN et est fier d’exécuter la police aérienne renforcée de l’OTAN pour la sixième fois. À compter de 2014, le déploiement de la Force opérationnelle aérienne du Canada dans le cadre de l’opération Reassurance est fier de projeter le meilleur de ce que le Canada a à offrir», a pour sa part déclaré le lieutenant-colonel Corey Mask, commandant de la Force opérationnelle aérienne du Canada en Roumanie.

«Travaillant en étroite collaboration avec nos alliés roumains pour la protection collaborative de l’espace aérien de l’OTAN sur le flanc est, notre équipe de force opérationnelle aérienne hautement qualifiée contribue non seulement, mais excelle dans la mise en œuvre des mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN dans la région», a-t-il ajouté.

Depuis 2014, l’Alliance de l’OTAN a mis en place des mesures d’assurance dans le but d’assurer les Alliés le long du flanc est.

L’un des outils de cet ensemble de mesures est le concept de police aérienne renforcée, qui démontre la solidarité de l’OTAN, sa détermination collective et sa capacité à adapter et à étendre ses missions défensives et sa posture de dissuasion en réponse à l’évolution de la situation de sécurité à l’Est.

Le Canada a été un ardent défenseur de la mission renforcée de police aérienne mettant en évidence la cohésion et la capacité de l’OTAN. Le sixième déploiement de l’Aviation royale canadienne en Roumanie incarne le lien transatlantique fort de l’Alliance.

*Avec le Allied Air Command Public Affairs Office