Les CF-18 canadiens et les F-22 Raptors américains ensemble pour l’Opération NOBLE DEFENDER

0
882
Un CF-188 Hornet de l'Aviation royale canadienne atterrit à la Joint Base Elmendorf-Richardson, en Alaska, le 12 octobre 2021, pour participer à l'opération Noble Defender. Les RCAF-188 et les F-22 Raptors de l'U.S. Air Force volent ensemble dans le cadre de l'opération de défense aérienne Noble Defender afin d'améliorer l'interopérabilité entre les deux pays et d'atténuer la menace des missiles de croisière à longue portée. (U.S. Air Force/aviateur de première classe Mario Calabro)
Temps de lecture estimé : < 1 minute

*Communiqué

Les CF-18 de l’Aviation royale canadienne et les F-22 Raptors de l’U.S. Air Force volent ensemble dans le cadre de l’opération de défense aérienne Noble Defender afin d’améliorer l’interopérabilité entre les deux pays et d’atténuer la menace des missiles de croisière à longue portée.

Le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) mène ainsi des opérations de défense aérienne à partir d’Anchorage, du 13 au 14 octobre.

L’opération mettra en vedette une variété d’avions militaires de l’US Air Force (USAF) et de l’Aviation royale canadienne (ARC). Alors que la majorité des vols seront effectués au-dessus de zones peu peuplées et à haute altitude où le public n’est pas susceptible de les entendre ou de les voir, le public peut remarquer une augmentation de la présence militaire et des activités de vol à proximité d’Anchorage pendant la durée de l’opération.

Tous les militaires participant à l’opération NOBLE DEFENDER doivent être complètement vaccinés contre la COVID-19 au moins deux semaines avant leur arrivée. En outre, les directives, réglementations et ordonnances locales, étatiques et du ministère de la Défense concernant les mesures de santé publique seront respectées (y compris la distanciation physique, l’hygiène des mains et l’utilisation de masques non médicaux lorsque la distanciation physique ne peut être maintenue) pendant toute la durée du opération.

La défense du Canada et des États-Unis est la priorité numéro un du NORAD. Bien que nos opérations aériennes puissent changer, notre vigilance ne changera pas. Le NORAD continue d’exécuter ses missions avec la même conviction et la même diligence qui sont la marque de fabrique du commandement depuis 1958.