Auteur: Jacques N. Godbout

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

0

Dans son rapport intitulé Bâtir pour demain:l’Avenir de la reddition des comptes en matière de renseignement de sécurité au Canada déposé mercredi, le Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS), indique que le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) a finalement rouvert son enquête à la suite de l’attentat qui a fait six morts et plusieurs blessés à la grande mosquée de Québec, en janvier 2017.

Plus
0

Guy Parent, l’ombudsman des vétérans du Canada, qui était à Saint-Jean-sur-Richelieu, où il n’était pas venu depuis sept ans, lundi et mardi mardi 18 et 19 juin afin de rencontrer des membres des Forces armées canadiennes et de la GRC, des vétérans et leur famille, des organismes d’anciens combattants, et des dirigeants municipaux, a laissé entrevoir pour bientôt un processus de transition à la vie civile intégré pour tous les militaires, blessés ou non.

Plus
0

C’est aujourd’hui au pavillon Saint-Maurice du Collège militaire royal de Saint-Jean en présence du commandant du Collège, le colonel Gervais Carpentier, et de plusieurs invités réunis pour la remise de décorations et distinctions, que Nicolas Laffont a recu de mains de Matthew Overton, directeur général de l’Institut de la CAD, la statuette à l’effigie du premier journaliste de guerre canadien Ross Munro.

Plus
0

Alors que le vérificateur général dans son rapport printanier 2018 déposé aujourd’hui à la Chambre des Communes presse les Forces armées canadiennes de revoir leurs processus afin de déterminer les causes des retards inacceptables dans l’administration de la justice militaire et prendre des mesures correctives, il semble si on en croit la réponse de la Défense nationale qu’un nouveau «Système d’administration de la justice et de gestion de l’information» (SAJGI) soit la réponse à presque tous les maux, mais il y a plus.

Plus
0

Alors que s’annonçait le 10 mai la réforme tant attendue du système de justice militaire avec des changements majeurs en ce qui a trait aux procès par voie sommaire et à la protection des victimes, le scepticisme héritée d’années de ce que plusieurs percevaient comme de l’immobilisme ne s’est pas encore dissipé.

Plus