Parcourir Victor-Joël Couture

Victor-Joël Couture lie le passé au présent. L’Histoire est pleine d’enseignements pour la détermination de notre futur.

0

Pour conclure la portion historique de notre dossier sur les combattants canadiens à l’étrangers d’hier à aujourd’hui, nous bouclons la boucle en revenant aux États-Unis sur ceux qui sont partis s’enrôler chez le voisin du sud alors en pleine guerre du Vietnam, comme l’avaient fait des milliers de Canadiens pendant la Guerre de sécession lors du siècle précédent.

Plus
0

Dernier épisode historique couvert dans le cadre de notre dossier sur les combattants canadiens à l’étranger, comme l’avait été la Guerre de sécession plus de 200 ans plus tôt pour une autre génération, la Guerre du Vietnam a été la raison pour beaucoup de Canadiens de traverser la frontière vers les États-Unis, pourtant à contre-courant des fameux draft-dodgers qui fuyaient la conscription américaine.

Plus
0

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, alors que le monde occidental était en plein bouleversement et que les idées politiques se polarisaient de plus en plus, près de 1 500 Canadiens se rendirent en Espagne en pleine guerre civile pour prendre part au combat contre le fascisme tel que discuté dernièrement dans notre dossier sur les Canadiens combattants à l’étranger.

Plus
0

Ce second texte sur les zouaves pontificaux canadiens discute du dispositif de recrutement ainsi que des réactions au Canada au fait que près de 500 Canadiens s’embarquèrent entre 1867 et 1870, de leur plein gré et sans l’aval de leur gouvernement, pour aller mener un combat au nom de l’Église catholique, de son Pape et de son pouvoir temporel sur les États pontificaux.

Plus
0

À peine quelques années après un premier épisode d’enrôlement massif de Canadiens lors de la Guerre de sécession américaine, dont il a été discuté dans les deux premiers textes de notre dossier sur l’histoire des combattants canadiens à l’étranger, c’est vers l’Europe que près de 500 Canadiens s’embarquèrent entre 1867 et 1870, de leur plein gré et sans l’aval de leur gouvernement, pour aller mener un combat au nom de l’Église catholique, de son Pape et de son pouvoir temporel sur les États pontificaux.

Plus
0

Faisant suite à un premier texte d’un dossier sur l’histoire des combattants canadiens à l’étranger, qui dressait un portrait des principales motivations qui ont poussé près de 50 000 Canadiens à aller combattre dans la Guerre de sécession américaine, ce second texte traitera du recrutement et des différentes implications que ce conflit a eu pour le gouvernement canadien d’avant la Confédération.

Plus
0

Dans le cadre du premier texte d’un dossier sur l’histoire des combattants canadiens à l’étranger, nous revenons sur un épisode qui s’est déroulé à l’époque où la confédération canadienne n’était encore qu’un projet dans l’esprit des penseurs du Canada-Uni, et qu’un conflit grandissant au sud de la frontière allait, bien malgré lui, faire couler beaucoup de salive, d’encre et même de sang jusque chez nous. Ce conflit, le plus meurtrier de l’histoire des États-Unis, allait engager près de 50 000 Canadiens, dans une guerre civile où le Canada, étant encore une colonie britannique, se devait de rester neutre.

Plus
0

Sorti il y a quelques jours, le documentaire de «Wali», Parmi les héros, nous replonge en pleine zone de combat contre l’État Islamique. On y suit notamment la participation de combattants étrangers dans les rangs kurdes au moment où l’avenir de la Syrie et de l’Irak était encore très incertain. Or, depuis ce temps, plusieurs Canadiens ont pris non seulement le même chemin que «Wali», mais aussi le chemin opposé, allant ainsi grossir les rangs des djihadistes du groupe terroriste.

Plus
0

La démocratie, nous l’avons souvent vu s’inviter au cœur des débats nationaux et des conflits sur la scène internationale depuis la fin de la Guerre froide, et ce de plus en plus régulièrement au cours des dernières années. Instaurer la démocratie, protéger la démocratie, respecter la démocratie. Des guerres pour la démocratie, des révolutions pour la démocratie, des mesures extraordinaires pour la démocratie. La démocratie, cette fameuse démocratie.

Plus
0

Accepter de faire la guerre sans venir en aide aux premières victimes de celle-ci, c’est refuser que l’humanité puisse encore évoluer vers quelque chose de meilleurs. Accepter cela, c’est se plier à la vision du monde de notre ennemi et participer à ses plans menant à la perte de la civilisation.

Plus
0

Alors que le nouveau gouvernement libéral s’installe tranquillement à Ottawa, beaucoup de militaires se demandent avec raison ce qu’il adviendra d’eux et quel virage prendront les Forces armées canadiennes au cours des prochaines années. Il est difficile de prédire exactement ce qui s’en vient, mais il est tout de même possible d’entrevoir vaguement ce que le gouvernement de Justin Trudeau nous réserve du côté de la Défense nationale.

Plus
0

Aujourd’hui, on l’entend à la radio, on le voit à la télé, on le lit dans le journal, «Trump, c’est le Hitler des temps modernes». Pourtant, un très grand nombre d’américains le supportent et un large éventail de politiciens à travers le monde acquiesce en silence.

Plus
0

J’aimerais tout d’abord rappeler à tous quelques épisodes de notre histoire. Vous savez, ces parties de l’histoire dont on ne nous parle presque pas à l’école parce que ce n’est pas glorieux pour nous ou ne nous victimise pas face à un grand méchant oppresseur.

Plus