Parcourir Afrique

0

Les Maliens ont participé dimanche sans enthousiasme au second tour de la présidentielle qui devrait consacrer à nouveau Ibrahim Boubacar Keïta et a été marqué par des accusations de fraude et des violences au cours desquelles un agent électoral a été tué.

Plus
0

La classe politique malienne saluait lundi la tenue du premier tour de l’élection présidentielle, pourtant perturbé par des attaques, le camp du président sortant l’annonçant « largement en tête » et celui de son principal rival pronostiquant un second tour entre les deux hommes.

Plus
1 2 3 269