In-content Slider

0

L’ex-maître de 2e classe James Wilks, qui a été reconnu coupable pour une troisième fois de chefs d’accusation pour abus de confiance par un fonctionnaire public et pour agression sexuelle par une cour martiale générale à Gatineau en février dernier, a été condamné aujourd’hui à neuf mois de prison par le juge militaire Mario Dutil à la suggestion commune de la défense et de l’accusation.

Plus