Le coût de l’intervention française au Mali dépasse maintenant 100 millions €

0
89
12 février 2013, arrivée à Tessalit des militaires du GTIA 4, engagés depuis le 18 février dans l'opération Panthère, dans le massif de l'Adrar. Cette opération vise à désorganiser les groupes terroristes et à démanteler leurs sanctuaires. Crédit : EMA / ECPAD
12 février 2013, arrivée à Tessalit des militaires du GTIA 4, engagés depuis le 18 février dans l'opération Panthère, dans le massif de l'Adrar. Cette opération vise à désorganiser les groupes terroristes et à démanteler leurs sanctuaires. (Crédit : EMA / ECPAD)
Temps de lecture estimé : < 1 minute

L’intervention militaire française au Mali, Serval, qui a débuté à la mi-janvier a déjà coûté «un peu plus de 100 millions €» (134 millions $) a fait savoir le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, mardi 26 février sur RTL.

À titre de comparaison,  écrit on dans Le Boursier, l’opération menée en 2011 en Libye et qui a duré sept mois, avait coûté à la France environ 300 millions €. Jean-Yves Le Drian espère un départ du Mali «avant la fin du mois de mars, si les choses évoluent normalement».

Toutefois,  si la France a engagé une intervention au Mali qui a coûté jusqu’à maintenant 100 millions €,  elle s’est parallèlement retirée d’Afghanistan (492,9 millions € en 2012).

Lire l’article dans Le Boursier >>