Quatrième décès d’un soldat français au Mali

0
143
Le sous-groupement tactique interarmes motorisé ayant quitté Bamako le 15 janvier s’est installé à Markala afin d’y déployer un dispositif permettant d’interdire la progression des groupes djihadistes vers la capitale malienne (Photo: ECPAD)
Un sixième soldat français est décédé, ce lundi, lors d'une opération de sécurisation dans l'extrême-nord du Mali (Photo: Archives/ECPAD)
Temps de lecture estimé : < 1 minute
Quatrième décès français au Mali (Photo: ECPAD)
Quatrième décès français au Mali (Photo: ECPAD)

Un nouveau soldat français a été tué ce matin dans les opérations menées dans l’est du Mali, indique l’Élysée. Il s’agit du quatrième depuis le début de l’opération Serval à la mi-janvier.

Le soldat, dont le nom n’est pas encore connu, appartenait au 68e régiment d’artillerie d’Afrique de La Valbonne. Ce brigadier-chef participait à une opération dans l’Est du Mali, à 100 km de Gao.

Le 3 mars, l’Élysée annonçait la mort du caporal Cédric Charenton, du 1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers. Le caporal a été mortellement touché par un tir ennemi durant des combats dans le massif de l’Adrar des Ifoghas.

Le 19 février, le sergent-chef Harold Vormezeele, un légionnaire du 2e Régiment étranger de parachutistes avait été tué lors d’«un accrochage sérieux» dans le nord du pays au cours duquel il y a aussi eu «plusieurs morts» dans le camp des «terroristes».

Le 11 janvier, le lieutenant Damien Boiteux du 4e régiment d’hélicoptères de combat (RHC) de Pau avait été mortellement blessé dans la région de Sévaré, dès les premières heures de l’intervention française contre les groupes islamistes armés.

Plus d’infos à venir…