La base d’Esquimalt a un nouveau commandant: Luc Cassivi

0
130
Une vue aérienne des quais de la base d'Esquimalt (Photo: Master Cpl. Chris Ward, Imaging Services, CFB Esquimalt)
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Une vue aérienne des quais de la base d'Esquimalt (Photo: Master Cpl. Chris Ward, Imaging Services, CFB Esquimalt)
Une vue aérienne des quais de la base d’Esquimalt (Photo: Archives/Master Cpl. Chris Ward, Imaging Services, CFB Esquimalt)

Le Commodore Bob Auchterlonie vient de passer la main au capitaine de vaisseau Luc Cassivi, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée sur la base des Forces canadiennes d’Esquimalt ce matin. 

«La cérémonie d’aujourd’hui est l’occasion de reconnaître et de remercier le commandant de la base sortant, le Commodore Bob Auchterlonie et sa famille pour les incroyables réalisations au cours de son commandement et d’accueillir le nouveau commandant de la base, le capitaine de vaisseau Luc Cassivi»,  a déclaré le contre-amiral Bill Truelove, commandant des Forces maritimes du Pacifique et président de la cérémonie.

Le commodore Auchterlonie avait pris le commandement de la base d’Esquimalt en juillet 2012 et a été promu en préparation pour son prochain rendez-vous en tant que Commandant de Flotte canadienne du Pacifique dans les prochaines semaines.

«Je suis honoré d’avoir servi comme commandant de la base d’Esquimalt et fier du travail accompli par ceux qui ont servi à la base lors de mon commandement», a déclaré le Commodore Auchterlonie. «Je suis triste que mon temps comme commandant de la base ait été si bref, mais heureux car je resterai dans le coin et serait en mesure de voir de mes propres yeux que la base continue à croître et à prospérer sous son nouveau commandant.»

C’est donc le capitaine de vaisseau Luc Cassivi qui prend le commandement de la base après avoir été Directeur des Opérations et plans des Forces maritimes du Pacifique et de la Force opérationnelle interarmées (Pacifique) et Directeur de la force sous-marine canadienne.

«Je suis honoré et ravi de succéder au commodore Auchterlonie en tant que commandant de la BFC Esquimalt», a lancé le capitaine de vaisseau Cassivi lors de son discours. «Je prends les commandes au cours d’une période de grande opportunité alors que nous accueillons nos frégates modernisées qui sont de retour à la flotte, renouvelons notre infrastructure et soutenons nos marins pour répondre aux exigences des déploiements. Je suis impatient de diriger cette équipe remarquable au service de notre communauté ici à Esquimalt.»

Le capitaine de vaisseau Cassivi est le troisième sous-marinier a être nommé commandant de la base et le premier officier des opérations maritimes de surface et sous-marines (MARS officer).

La base des Forces canadiennes Esquimalt est responsable de fournir des services de soutien à tous les navires et le personnel de la Force maritimes du Pacifique , qui est responsable de maintenir des forces maritimes polyvalentes et aptes au combat, et la Force opérationnelle interarmées du Pacifique, qui se concentre sur la défense du Canada et de toutes les opérations d’appui aux autorités civiles dans la région du Pacifique.

– – –

Le capitaine de vaisseau Luc Cassivi, né à Maria, au Québec, a grandi à New-Richmond, où il a résidé jusqu’à ce qu’il joigne les rangs des Forces Canadiennes en 1983. De 1979 à 1983, il participe au mouvement des Cadets de la Marine Royale du Canada. En août 1983, il commence ses études au Collège Militaire Royal de Saint-Jean-sur-le-Richelieu. Il obtient un baccalauréat en informatique avec spécialisation en recherche opérationnelle en 1988. Par la suite, il suit plusieurs cours d’instruction navale et obtient le poste d’officier des communications au sein du NCSM MARGAREE, avant de joindre le service de sous-marin vers la fin de 1990.

Comme jeune sous-marinier, le capitaine de vaisseau Cassivi occupe le poste d’officier de navigation à bord du NCSM ONONDAGA, officier de navigation et de combat à bord du HMAS ONSLOW et officier instructeur au «Submarine Warfare and Systems Centre», Sydney Australie. À son retour d’Australie, il suit le cours d’officier de la salle des opérations en 1998, avant d’être affecté au poste d’officier des opérations du NCSM IROQUOIS et du NCSM ST. JOHN’S.

En l’an 2000, le capitaine de vaisseau Cassivi est affecté au poste de commandant en second du NCSM CORNER BROOK (ex-HMS URSULA) au Royaume-Uni. Il demeure en fonction jusqu’en 2004 et deviens le premier canadien a compléter le cours de commandement de sous-marin de la «Royal Netherlands Navy». En juillet 2004, il est nommé commandant du NCSM VICTORIA. Il assumera aussi le commandement des sous-marins NCSM CORNER BROOK et NCSM WINDSOR. Il assume le poste d’officier en charge de l’équipe d’entraînement en mer sous-marine et de commandant de la division sous-marine de juillet 2006 à juillet 2008 suivit du poste de commandant par intérim du cinquième groupe opérationnel maritime. Nommé commandant du NCSM VILLE DE QUÉBEC de février 2009 à juillet 2010, il procède ensuite au United States Naval War College, Naval Command College et complète ses études avec la classe de 2011. Au retour au Canada, il assume le poste de commandant adjoint de la flotte canadienne du Pacifique.

Luc obtint une maîtrise en administration des affaires du Edinburgh Business School, Heriot-Watt University en Écosse en novembre 2008. Il réside à Victoria en Colombie Britannique.

En décembre 2011, le capv Cassivi est nommé officier d’état-major des opérations aux Forces maritimes du Pacifique et aux Forces opérationnelles interarmées (Pacifique). Il assume aussi le poste de directeur du service canadien des sous-marins.

À lire aussi:

INTERVIEW | Capitaine de vaisseau Luc Cassivi, directeur du service canadien des sous-marins >>