Déclaration du Premier Ministre à l’occasion du Jour du Souvenir

Le Premier ministre Stephen Harper affirme que le Canada n'a pas de plan pour se joindre à d'éventuelles frappes militaires en Syrie (Photo: 45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Tradition du jour du souvenir, le dépôt de gerbes (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Tradition du jour du souvenir, le dépôt de gerbes (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le Premier ministre Stephen Harper a fait aujourd’hui une déclaration suivante à l’occasion du Jour du Souvenir nous la reproduisons ici intégralement.

Aujourd’hui, partout au Canada, des Canadiens se rassemblent pour rendre hommage à des générations de leurs compatriotes qui ont revêtu l’uniforme, quitté la chaleur de leur foyer et le confort de leur famille pour affronter les épreuves d’un conflit. Nous exprimons notre reconnaissance à ceux qui ont défendu notre pays, à ceux qui continuent à le défendre, ainsi qu’à promouvoir et à protéger les valeurs universelles de liberté, démocratie et primauté du droit qui nous restent chères.

À travers les siècles, les Canadiens ont toujours répondu à l’appel pour se porter à la défense de leur patrie. Pendant la guerre de 1812, des Canadiens anglais et des Canadiens français se sont joint aux Premières Nations alliées et aux forces britanniques pour défendre le Canada contre l’invasion. Cette année, le 11 novembre marque le bicentenaire d’une bataille déterminante de cette guerre, la bataille de la ferme Crysler, où les premiers Canadiens, ceux du Haut-Canada et du Bas-Canada, ainsi que les Premières Nations alliées, se sont battus avec courage et détermination pour défendre leurs foyers et leurs communautés.

Au cours des deux siècles qui ont suivi, plus de deux millions de Canadiens ont servi en Afrique du Sud, aux deux guerres mondiales, à la guerre de Corée ou dans le cadre de nombreux autres efforts militaires internationaux, par exemple les récentes missions au Moyen-Orient, en Afghanistan, en Libye et au Mali.

Leur bravoure résonne encore à travers le monde en des lieux comme la crête de Vimy, à Ypres, en Normandie, à Hong Kong, le long de l’Escaut, en Sicile, à Kapyong et à Kandahar, où des citoyens honorent les sacrifices faits au nom de leur liberté.

Malheureusement, beaucoup de ces courageux Canadiens ont payé de leur vie leur profonde opposition à la tyrannie. Aucune parole ne saurait exprimer la dette de reconnaissance que nous avons envers eux et envers leurs familles.

La détermination, le courage et le dévouement remarquables dont ont fait preuve nos soldats, hommes et femmes, dans ces lieux lointains ont inspiré à l’étranger un profond respect pour notre pays. Ils nous ont aussi inspiré une immense fierté nationale qui a uni les Canadiens et porté notre nation vers de nouveaux sommets.

La tradition, l’esprit et les valeurs chers aux Canadiens qui ont fièrement servi en uniforme il y a des décennies sont encore bien vivants aujourd’hui chez ceux qui continuent à servir notre grand pays dans l’armée de terre, de mer et de l’air, en participant à des missions de soutien de la paix ou de combat.

En ce jour spécial, rendons sincèrement hommage à tous les membres des Forces armées canadiennes – d’hier et d’aujourd’hui – à ceux dont la générosité, le courage et les sacrifices nous ont valu la liberté que nous connaissons aujourd’hui, la démocratie qui nous permet de nous gouverner nous-mêmes et le système de justice sous lequel nous vivions.

Ne les oublions jamais.