CF-18: le gouvernement prolonge leur durée de vie jusqu’en 2025

0
141
Décollage d’un chasseur Hornet CF-18 de l’Aviation royale canadienne lors de l’exercice Maple Flag 2013 à la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta (Caporal chef Marc André Gaudreault/FAC)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Décollage d’un chasseur Hornet CF-18 de l’Aviation royale canadienne lors de l’exercice Maple Flag 2013 à la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta (Caporal chef Marc André Gaudreault/FAC)
Décollage d’un chasseur CF-18 de l’Aviation royale canadienne lors de l’exercice Maple Flag 2013 à la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta. (Archives/Caporal chef Marc André Gaudreault/FAC)

On ne s’attendait pas vraiment à une annonce aujourd’hui, mais le gouvernement fédéral vient d’annoncer qu’il allait prolonger la durée de vie de nos bons vieux avions de chasse CF-18 jusqu’en 2025.

Ils devaient être retirés du service en 2020, pendant la mise en place de la nouvelle flotte de chasseurs. Cependant, la décision tardant à être prise, il fallait agir.

«En conséquence, nous allons étendre la vie de notre flotte de CF-18 à l’horizon 2025 pour que le Canada dispose d’un avion de combat multi-rôle tout au long de la prochaine décennie», a indiqué dans un courriel à 45eNord.ca Johanna Quinney, porte-parole du ministre de la Défense nationale.

Impliqués en ce moment dans des opérations de surveillance aérienne en Europe de l’est dans le cadre de l’Opération REASSURANCE, les CF-18 ont mené bon nombre de missions au cours des 30 dernières années.

Le Canada a envoyé 24 CF-18 pour participer aux campagnes Desert Shield et Tempête du désert dirigées par les Américains en 1990-1991. En 1999, ce sont 18 CF-18 qui ont pris part à la campagne du Kosovo. En 2011, ce sont sept CF-18 qui ont effectué des missions en Libye, lors du soulèvement populaire contre Mouammar Kadhafi.

Le Premier ministre Stephen Harper envisage également d’envoyer plusieurs appareils en Irak pour mener des frappes aériennes contre les djihadistes de l’État islamique.

«L’Aviation royale du Canada a besoin d’une capacité de frappe, et notre flotte actuelle de CF-18 est tout à fait capable de remplir une variété de d’exigences pour des missions», a précisé Johanna Quinney.

La Défense nationale prévoit que le programme d’extension de durée de vie de la flotte de CF-18 commencera en 2016 et se terminera en 2019. C’est L3 Mas qui avait obtenu le précédent contrat de modernisation, et les 77 CF-18 été tous passés par l’usine de Mirabel.

Aucun coût n’a encore été déterminé.

Pourquoi rallonger la durée de vie?

L’Aviation royale canadienne possède encore 77 CF-18, tous achetés entre 1982 et 1988. Ils devaient être mis hors service au début des années 2000, mais furent plutôt modernisés afin de pousser la fin de leur durée de vie jusqu’en 2020.

Entre temps, le Canada a pris la décision d’acheter 65 avions de 5e génération F-35, auprès du fabricant Lockheed Martin. Si l’annonce a été faite en plein cœur de l’été 2010, le contrat n’a cependant jamais été signé, et, en décembre 2012, en plein dans une polémique entourant les coûts éventuels d’achats et d’entretien des appareils de nouvelle génération, le gouvernement a décidé de repartir tout le processus à zéro. Depuis… mystère!

Si un rapport a bien été remis au printemps dernier aux ministres concernés, aucune décision concrète n’a encore été prise.

En mars dernier, Travaux publics et services gouvernementaux Canada mettait discrètement à jour son site internet sur la stratégie d’achat des nouveaux chasseurs et repoussait déjà d’une année, de 2017 à 2018, la livraison des nouveaux avions.

Avec ce retard dans les livraisons, il fallait donc s’attendre à ce que seulement 20 F-35 (si le gouvernement décidait de choisir à nouveau le F-35), soit livré en 2020… au moment du retrait des 77 CF-18! Il était donc logique de repousser de quelques années la fin de vie de nos bons vieux CF-18 pour ne pas se retrouver avec une flotte de seulement 20 avions.