À Halifax, les décideurs en matière de sécurité s’assoient pour partager leur vision

0
136
Le ministre de la Justice Peter MacKay et le ministre de la Défense nationale Rob Nicholson s’adressent aux médias lors de l’ouverture du Forum d’Halifax sur la sécurité internationale, à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 21 novembre 2014. (@MinPeterMacKay/Twitter)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le ministre de la Défense nationale Rob Nicholson et le ministre de la Justice Peter MacKay s’adressent aux médias lors de l’ouverture du Forum d’Halifax sur la sécurité internationale, à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 21 novembre 2014. (Caporal Felicia Ogunniya/Services d’imagerie de la formation)
Le ministre de la Défense nationale Rob Nicholson et le ministre de la Justice Peter MacKay s’adressent aux médias lors de l’ouverture du Forum d’Halifax sur la sécurité internationale, à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 21 novembre 2014. (Caporal Felicia Ogunniya/Services d’imagerie de la formation)

Les grands penseurs et décideurs en matière de sécurité et d’affaires internationales sont réunis au Forum d’Halifax sur la sécurité internationale, alors que la situation dans le monde est explosive dans plusieurs régions comme en Irak ou dans l’Est de l’Ukraine, avec la prolifération des technologies nucléaires, la propagation du virus Ebola et la montée en puissance de la terreur à l’échelon local.

«Les menaces auxquelles font face les sociétés démocratiques sont complexes et bien réelles – comme nous l’avons observé au pays récemment, a déclaré le ministre de la Justice et ancien ministre de la Défense nationale Peter MacKay. Le Forum d’Halifax sur la sécurité internationale se veut une occasion unique d’entamer de franches discussions sur les menaces internationales émergentes et sur les besoins urgents en matière de sécurité. Ceux d’entre nous qui accorde de l’importance à la démocratie doivent collaborer étroitement au-delà des frontières, et c’est exactement ce que nous faisons, ici, au Canada».

Le Forum de cette année réunit plus de 300 dirigeants du domaine de la défense en provenance de 60 pays à travers le monde, ainsi que des chefs de file canadiens et mondiaux des secteurs gouvernemental, militaire, universitaire, médiatique et entrepreneurial.

De nombreuses rencontres bilatérales officielles et non officielles sont au programme et permettront de discuter à bâtons rompus.

Durant les trois jours que durera le 6e Forum, les discussions couvriront une vaste gamme de sujets, comme la sécurité en Europe de l’Est et en Europe centrale, l’instabilité persistante au Moyen-Orient, le terrorisme, et les conséquences qu’auront les éventuelles pénuries de ressources naturelles et des sources d’énergie sur la sécurité, entre autres.

«Il est vital pour les partenaires qui croient en la démocratie de renforcer leur coopération stratégique», a déclaré Peter Van Praagh, Président du Forum d’Halifax sur la sécurité internationale. «À Halifax, notre format unique et improvisé crée des conditions où la connaissance et l’expérience se réunissent pour créer de nouvelles connaissances qui nous aident à faire face aux menaces et aux défis d’aujourd’hui», a-t-il déclaré.

Les données récemment publiées par le Forum et Ipsos, montrent que les citoyens du monde voient la planète comme un endroit plus dangereux en raison des conflits armés et des épidémies.