Revue militaire hebdo (semaine du 17 au 23 novembre 2014)

0
134
(Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Comme chaque semaine depuis plus de deux ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 17 au 23 novembre 2014.

NCSM Donnacona

(Nicolas Laffont/45eNord.ca)

À l’occasion d’une journée portes ouvertes, le samedi 15 novembre 2014, l’équipage du NCSM Donnacona en a profité pour effectuer son changement de commandant.

Portes ouvertes et changement de commandant pour le NCSM Donnacona (PHOTOS/VIDÉO) >>

Tir réel de 105mm au Régiment d’artillerie de campagne

(Elof Dallaire/6e RAC)

Le 6e Régiment d’artillerie de campagne est allé s’entraîner dans les secteurs de la base de Valcartier du 14 au 16 novembre et a effectué un champ de tir réel 105mm.

À Valcartier, le 6e Régiment d’artillerie de campagne mène son exercice OBUS PRÉCIS (PHOTOS/VIDÉO) >>

Bonnes nouvelles avant les élections de 2015

Entouré des ministres de la Défense et de la Justice, le ministre des Anciens combattants annonce un investissement du gouvernement en santé mentale. (@BrianTMacdonald/Twitter)

Le gouvernement Harper semble n’avoir que de bonnes nouvelles pour les militaires à l’approche des élections de 2015. La Défense nationale obtient sa part du lion de la demande de crédits supplémentaires pour le budget 2014-2015 du gouvernement fédéral et le gouvernement fédéral a annoncé qu’il injectera un peu plus de 200 millions $ dans l’aide aux militaires et anciens combattants canadiens en matière de santé mentale.

Un peu plus d’argent pour la Défense nationale en 2014-2015 >>

Militaires, vétérans et leurs familles: 200 millions $ de plus pour la santé mentale >>

Le Forum d’Halifax et le retour de la menace russe

La séance de discussion intitulée « Fortress North America: How Glorious? How Free? »le 21 novembre 2014 pendant  la sixième édition annuelle du Forum d’Halifax sur la sécurité internationale, qui se déroule dans la capitale de Nouvelle-Écosse (Matelot-chef Peter Frew, Services d’imagerie de la formation/MDN)

La 6e édition du Forum international d’Halifax sur la sécurité, qui s’est conclu conclu ce dimanche 23 novembre, s’est déroulé au terme d’une année qui aura été marquée par les turbulences, les inquiétudes et selon le général américain Jacoby, le retour de la menace russe.

Pour mettre la table, une étude révèle que les Canadiens croient vivre dans un monde de plus en plus dangereux et craignent maintenant l’éclatement d’un grave conflit armé, puis, dès les premières heures du Forum, le ministre canadien de la Défense se déclare très nettement favorable à une stratégie de défense commune Canada/États-Unis et, dès le deuxième jour, pourfend les Russes.

Et le Forum se termine sur un événement inusité quand le groupe l’État islamique détourne provisoirement le hashtag du Forum pour diffuser une vidéo de propagande.

Le Forum d’Halifax 2014, reflet d’une année de turbulences et d’inquiétudes >>

Un monde dangereux où plane la menace d’un grave conflit armé, croient 2/3 des Canadiens >>

Nicholson favorable à une stratégie commune de défense Canada/États-Unis >>

Du Forum d’Halifax, le Canada envoie le message aux Russes de quitter l’Ukraine >>

L’État islamique détourne provisoirement le #hashtag du Forum d’Halifax >>

Québec dans la lutte à la radicalisation

Le Premier ministre du Québec Philippe Couillard a rencontré la communauté musulmane afin de discuter de lutte contre la radicalisation, le 17 novembre 2014. (Patrick Lachance/MCE)

Québec, confronté à la radicalisation de certains individus, souhaite travailler lui aussi avec la communauté musulmane pour éloigner les jeunes de «projets maléfiques» afin d’écarter les risques d’actes terroristes, a expliqué le Premier ministre Philippe Couillard, lors d’une rencontre avec des leaders de la communauté à Montréal.

Lutte contre la radicalisation: le gouvernement Couillard ira de l’avant >>

Un vétéran canadien part combattre l’État islamique

Un premier vétéran des Forces armées canadiennes est parti combattre les djihadistes de l'État islamique aux côtés des combattants peshmergas. (45eNord.ca/1st North American Expeditionary Force/Dillon Hillier)

Dillon Hillier travaillait dans la construction depuis quelques mois en Alberta au moment où les djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant ont pris possession de vastes territoires en Syrie et en Irak. Ce vétéran des Forces armées canadiennes a alors pris la seule décision qui s’imposé selon lui: aller les combattre!

«C’est la bonne chose à faire» dit un ancien soldat canadien parti combattre l’État islamique >>

La vidéo de la semaine

Le 6e Régiment d’artillerie de campagne est allé s’entraîner dans les secteurs de la base de Valcartier du 14 au 16 novembre et a effectué un champ de tir réel 105mm…à vue ou indirect.

Le tir à vue consiste à engager une cible «visible» par les membres de la pièce d’artillerie, et ce le plus rapidement possible. Dans la plupart des cas cependant, l’artillerie effectue du tir indirect, c’est à dire que les membres de la pièce ne voient pas la cible qui est à plusieurs kilomètres.