L’ambassadeur américain en Corée du Sud blessé dans une attaque

0
89
L'ambassadeur américain à Séoul, Mark Lippert, a été attaqué et blessé lors d'un petit-déjeuner, jeudi 05 mars. (Twitter)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
L'ambassadeur américain à Séoul, Mark Lippert, a été attaqué et blessé lors d'un petit-déjeuner, jeudi 05 mars. (Twitter)
L’ambassadeur américain à Séoul, Mark Lippert, a été attaqué et blessé lors d’un petit-déjeuner, jeudi 05 mars. (Twitter)

Mark Lippert, l’ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud, a été blessé par un homme armé d’une lame de rasoir jeudi à Séoul.

La chaîne d’information YTN, citant des sources policières, a indiqué qu’un homme armé d’une lame de rasoir dissimulée dans sa main droite avait attaqué Mark Lippert alors qu’il participait à une réunion autour d’un petit-déjeuner dans le centre de Séoul.

La télévision a diffusé une image montrant l’ambassadeur saignant, la main droite posée sur sa joue et la main gauche pleine de sang.

M. Lippert, 42 ans, a été transporté à l’hôpital mais ses jours ne sont pas en danger, selon les mêmes sources.

Le président Barack Obama «a appelé l’ambassadeur américain à la République de Corée, Mark Lippert, pour lui dire que lui et sa femme Robyn sont dans ses pensées et nos prières, et lui souhaite le meilleur pour un prompt rétablissement», a déclaré Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil sur la sécurité nationale.

L’agresseur, identifié par la police comme étant Kim Ki-jong, 55 ans, portait des vêtements traditionnels coréens et a crié que le Nord et la Corée du Sud devraient être réunis. Il a également crié qu’il s’opposait à des exercices de guerre, une référence aux exercices militaires annuels conjoints américano-sud-coréenne qui ont commencé cette semaine, faisant monter la tension avec la Corée du Nord.

«Les gens ont jeté le gars à terre, l’ambassadeur était encore dans son fauteuil. L’ambassadeur lui a combattu de son siège. Il a été escorté dehors par la suite. Il y avait une traînée de sang derrière lui. Il avait une entaille d’environ sept pouces de long sur le côté droit de son visage», a déclaré Michael Lammbrau de l’Institut Arirang think tank, qui a assisté à l’attaque.

Sur Twitter, quelques photos de l’intérieur montre le suspect au sol quelques instants après l’attaque sur l’ambassadeur.