Avant de céder la place, Stephen Harper fait une dernière déclaration commémorant les attaques d’octobre

0
103
Ami du caporal Nathan Cirillo abattu par un tireur fou, le caporal Branden Stevenson a repris sa position de sentinelle au Monument commémoratif de guerre. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Ami du caporal Nathan Cirillo abattu par un tireur fou, le caporal Branden Stevenson a repris sa position de sentinelle au Monument commémoratif de guerre. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
En novembre 2014,le caporal Branden Stevenson, l’ami du caporal Nathan Cirillo abattu en octobre par un terroriste, reprend sa position de sentinelle au Monument commémoratif de guerre. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Avant de céder la place à son successeur, le premier ministre sortant Stephen Harper a souligné les attaques terroristes d’octobre qui ont tant marqué la fin de son dernier mandat, mis la sécurité au cœur de l’action gouvernementale, entraîné l’adoption de nouvelles anti-terristes et fait de la lutte au terrorisme un enjeu de toute première importance lors de la la dernière campagne électorale.

Le Premier ministre Stephen Harper, encore en poste jusqu’à la formation du gouvernement par son successeur élu le 19 octobre, le libéral Justin Trudeau, a fait aujourd’hui 22 octobre une déclaration pour commémorer les événements tragiques survenus au mois d’octobre 2014 lorsque le jeune Canadien radicalisé, Michaël Zehaf-Bibeau, a abattu un jeune militaire qui montait la garde devant le Monument commémoratif de Guerre à Ottawa.

«Il y a un an aujourd’hui, des attaques terroristes ont été menées contre des compatriotes canadiens, à des endroits ayant une importance nationale, consacrés à la commémoration et à la démocratie.

«Faisons aujourd’hui une pause pour penser au Caporal Nathan Cirillo, tué pendant qu’il montait la garde au Monument commémoratif de guerre du Canada, et à ceux qui ont été blessés sur la colline du Parlement. Souvenons-nous aussi de l’attaque mortelle contre l’Adjudant Patrice Vincent, visé simplement parce qu’il portait son uniforme, deux jours auparavant, à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Les Canadiens continuent à rendre hommage et à commémorer ces fiers membres des Forces armées canadiennes.

«En ce jour, rendons aussi hommage à tous les membres des forces de sécurité, du personnel médical, ainsi qu’aux citoyens courageux qui ont pris des risques pour arrêter les assaillants et aider les blessés.

«Il a été inspirant de voir les Canadiens se rallier après ces attaques, se soutenir mutuellement, condamner le terrorisme et faire preuve du courage et de la résolution qui font la grandeur de notre pays.

«En ce sombre anniversaire, en nous rappelant les victimes et les héros, soyons reconnaissants de la liberté et de la paix qui continuent à régner au Canada.»

De son côté, le premier ministre désigné, Justin Trudeau, a déclaré par voie de communiqué en ce jour anniversaire de l’attaque d’Ottawa que « Nous ne laisserons pas des menaces nous définir ». Ajoutant que « Les Canadiennes et les Canadiens […] sont ouverts d’esprit et optimistes », celui qui deviendra bientôt le 23e premier ministre du Canada, a souligné, répondant à la méfiance et à la peur générées par les attaques d’octobre, que  » Nous savons que le Canada a été bâti par des gens venant des quatre coins du monde, des gens qui considèrent avec respect toutes les croyances, qui appartiennent à différentes cultures et qui parlent diverses langues ».

Le 20 octobre, une cérémonie pour rendre hommage à l’adjudant Patrice Vincent, happé mortellement par un autre aspirant-djihadiste Martin «Ahmad» Couture-Rouleau, deux jours avant l’attaque d’Ottawa, s’est tenue non loin de l’endroit où le militaire est tombé, victime d’un acte terroriste inspiré par le groupe armé État islamique qui avait lancé le mois précédent un appel aux meurtre, enjoignant de tuer des Canadiens en représailles pour notre participation à la coalition qui lutte contre ce groupe ultra-radical au Moyen-Orient.

Et aujourd’hui 22 octobre, un an jour pour jour après l’attaque d’Ottawa, plusieurs dignitaires se rendront au Monument commémoratif de guerre pour commémorer l’événement et rendre hommage à l’adjudant Patrice Vincent et au caporal Nathan Cirillo.

Stephen Harper y sera accompagné de son épouse, Laureen, du gouverneur général du Canada David Johnston et son épouse Sharon, du Premier ministre désigné du Canada Justin Trudeau et son épouse Sophie Grégoire-Trudeau et du Général Jonathan Vance, chef d’état-major de la Défense. 45eNord.ca sera sur place.

Les attaques d’octobre à l’émission Le Briefing

Pour tenter de comprendre l’incompréhensible et l’inacceptable: ce mois-ci à l’émission Le Briefing sur 45eNord.ca, Nicolas Laffont reçoit, un an après les tristes événements, le spécialiste en contre-terrorisme Stéphane Berthomet, et fait avec lui un retour sur les attaques d’octobre 2014 à Saint-Jean-sur-Richelieu et à Ottawa.