Le gouvernement Macri réaffirme la souveraineté argentine sur les Malouines

0
166
La capitale des îles Malouines, Port Stanley/Puerto Argentino.(Wikipédia)
Temps de lecture estimé : < 1 minute
La capitale des îles Malouines, Port Stanley/Puerto Argentino.(Wikipédia)
La capitale des îles Malouines, Port Stanley/Puerto Argentino.(Wikipédia)

Le nouveau gouvernement argentin dirigé par Mauricio Macri a réaffirmé dimanche la souveraineté du pays sur les îles Malouines, à l’occasion de l’anniversaire de la prise de l’archipel -le 3 janvier 1833- par la Grande-Bretagne, à qui Buenos Aires renouvelle son appel au dialogue.

« L’Argentine renouvelle son ferme engagement envers une solution pacifique des désaccords », dans le cadre du « droit international et du multilatéralisme », affirme un communiqué gouvernemental.

Buenos Aires invite Londres à « reprendre les négociations » pour trouver une solution « juste et définitive » au contentieux, selon ce communiqué du gouvernement de M. Macri, un libéral au pouvoir depuis le 10 décembre.

« Aujourd’hui, après 183 ans d’une occupation illégitime qui se poursuit, le peuple et le gouvernement argentins réaffirment une fois de plus les droits souverains imprescriptibles » de l’Argentine sur les Malouines -appelées Falklands par la Grande-Bretagne-.

En 1982 les troupes de la dictature argentine de l’époque avaient repris militairement posséssion des îles, entraînant un conflit de 74 jours qui s’était soldé par une victoire de la Grande-Bretagne. Les combats avaient fait 255 morts britanniques et 645 argentins.

En 2013 les 3.000 habitants de l’archipel s’étaient prononcés en quasi-totalité par référendum en faveur de la souveraineté britannique.