Le Hamas prêt à toute nouvelle guerre à Gaza, construit de nouveaux tunnels

0
107
Un tunnel dans le sud de la bande de Gaza en juillet 2014. (Tsahal)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Un tunnel dans le sud de la bande de Gaza en juillet 2014. (Tsahal)
Un tunnel dans le sud de la bande de Gaza en juillet 2014. (Tsahal)

Le chef du mouvement islamiste Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh,s’est dit vendredi prêt à toute nouvelle guerre avec Israël, affirmant que les groupes armés palestiniens construisaient de nouveaux tunnels dans l’enclave sous blocus.

M. Haniyeh s’exprimait devant des milliers de personnes lors des funérailles de combattants du Hamas, tués cette semaine dans l’effondrement d’une de ces galeries souterraines.

Des hommes en uniforme des Brigades Ezzedine al-Qassam, l’aile militaire du Hamas, le 30 juin 2014 à Deir al-Balah, dans la bande de Gaza (Said Khatib/AFP)
La branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam et les mouvements de la résistance se préparent en permanence, dans les airs, au sol, en mer et sous terre », a-t-il déclaré.

Enroulés dans des drapeaux verts du Hamas, les corps des sept combattants ont été portés par des centaines de membres des Qassam scandant des slogans appelant à l’escalade des violences contre Israël.

Fait rare, des chefs du Hamas sont venus déposer des fleurs sur les dépouilles et se sont rendus au cimetière situé près de la frontière avec Israël où les dirigeants gazaouis ne s’aventurent guère.

Même si une trêve avec Israël est en vigueur depuis août 2014 –après la troisième guerre dans l’enclave en six ans–, l’ancien Premier ministre palestinien a affirmé que les groupes armés de Gaza demeuraient capables de « réagir à tout instant à n’importe quel affrontement » avec Israël.

« À l’est de la ville de Gaza, les héros des souterrains construisent des tunnels » le long de la frontière avec Israël tandis qu' »à l’ouest de Gaza, les héros testent les roquettes tous les jours » depuis l’enclave contrôlée par le Hamas et hermétiquement close par la barrière de sécurité israélienne et la zone tampon égyptienne.

« C’est depuis ces tunnels que les combattants ont fait prisonniers Oron Shaul », a encore lancé M. Haniyeh.

Israël a déclaré le sergent Oron Shaul et le sous-lieutenant Hadar Goldin morts lors de la guerre de 2014 mais n’a pas récupéré leurs dépouilles.

Le Hamas a toujours laissé planer le doute sur leur sort, alors qu’Israël a procédé par le passé à des échanges de prisonniers ou de corps.

Selon différentes sources de sécurité, le Hamas a reconstruit les tunnels détruits par Israël pendant la guerre de l’été 2014 dont l’un des objectifs principaux était justement leur destruction.