Vente de Rafale à l’Inde: les discussions « progressent bien »

0
142
Photo fournie le 8 septembre 2015 par le service de presse de l'armée d'un Rafale au décollage d'une base dans le Golfe pour une mission de reconnaissance en Syrie. (ECPAD/AFP/Archives)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Photo fournie le 8 septembre 2015 par le service de presse de l'armée d'un Rafale au décollage d'une base dans le Golfe pour une mission de reconnaissance en Syrie. (ECPAD/AFP/Archives)
Photo fournie le 8 septembre 2015 par le service de presse de l’armée d’un Rafale au décollage d’une base dans le Golfe pour une mission de reconnaissance en Syrie. (ECPAD/AFP/Archives)

Les discussions pour la vente de chasseurs français Rafale à l’Inde « progressent bien », a-t-on indiqué vendredi dans l’entourage du ministre français de la défense Jean-Yves Le Drian.

« Les discussions sont intenses. On peut dire sans entrer dans les détails qu’elles progressent bien », a-t-on déclaré, alors que le président François Hollande doit effectuer le 26 janvier une visite d’Etat en Inde.

« La visite du président sera l’occasion de faire un point sur ce dossier » a-t-on encore indiqué de même source.

M. Le Drian avait déclaré jeudi qu’un accord sur la vente de Rafale à l’Inde n’était pas « exclu », à l’occasion de cette visite. « J’espère que cela pourra se faire (…) Ce n’est pas exclu, mais ce n’est pas acté », avait-il dit aux médias BFMTV-RMC.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé en avril 2015, au cours d’une rencontre avec François Hollande à Paris, une commande de 36 Rafale, fabriqués par le groupe aéronautique français Dassault.

Depuis, des négociations sont en cours entre les gouvernements français et indien sur les termes et les conditions de ce contrat, dont le montant est évalué à cinq milliards d’euros.

François Hollande s’était déjà rendu en Inde en février 2013 accompagné de chefs d’entreprise français avec déjà en ligne de mire la vente de Rafale.

Mercredi, il a reçu Ajit Doval, conseiller indien à la sécurité nationale et représentant personnel de Narendra Modi pour le dialogue stratégique, mais rien n’a filtré de leur entretien.

Le Rafale, longtemps boudé sur les marchés étrangers, a remporté ses deux premiers contrats à l’exportation en 2015, avec 24 appareils vendus à l’Égypte et 24 autres au Qatar. Des négociations sont en cours avec les Emirats arabes unis.