Turquie: vengeance pour Alep, l’ambassadeur russe tué par balle à Ankara

0
165
L'ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, peu avant l,attaque dont il a été victime à Ankara lundi 19 décembre 2016. (Twitter/@OldBlackHack )
Temps de lecture estimé : 3 minutes


(Vidéo Лентач)

L’ambassadeur russe en Turquie a été blessé et, selon l’agence turque Anadolu, tué lundi dans une attaque armée à Ankara, ont rapporté les médias turcs.
—-
Mise à jour au 19/12/2016 à 16h44

L’assassin présumé a été identifié par les autorités turques comme étant Mevlüt Mert Altintas, un policier anti-émeute de 22 ans qui avait servi 2 ans et demi dans la marine turque auparavant, selon l’agence d’information turque Dogan. Il n’était pas clair dans l’immédiat si le policier faisait partie du dispositif de sécurité déployé pour encadrer l’exposition.

Toujours selon Dogan, une perquisition a été menée à son domicile où ont été saisis des ordinateurs et des téléphones cellulaires, a annoncé le parquet. Ses parents et sa sœur ont été arrêtés.

Toujours selon l’agence turque, les autorités le soupçonnent d’avoir été un « agent dormant » du FETO, l’organisation liée à l’imam Fethullah Gülen qui vit en exil aux États-Unis et à qui Ankara impute aussi la responsabilité du putsch avorté du 15 juillet. Mais il se pourrait tout aussi bien qu’après le récent rapprochement entre leur pays et Moscou, alliée du régime Assad, la population turque soit tout simplement bouleversée et révoltée par ce qui se passe à Alep, théâtre du pire désastre humanitaire depuis des décennies.

à 12h44

La porte-parole du MAE russe Maria Zakharova confirme la mort de l’ambassadeur russe à Ankara.

—-

Le diplomate, Andreï Karlov, a été atteint quand un homme a ouvert le feu sur lui alors qu’il visitait une exposition d’art dans la capitale turque, selon les médias. Il a été transféré à l’hôpital.

La vidéo de l’événement montre l’ambassadeur Karlov faisant un discours quand des coups de feu retentissent. La caméra montre alors un tireur bien vêtu, costume et cravate, agitant un pistolet et criant: « N’oubliez pas Alep, n’oubliez pas la Syrie » et lançant en arabe « Allahu Akbar » (Dieu est grand).

La Russie, principal allié du régime Assad, a prêté main forte au régime syrien pour conquérir les quartiers rebelles de la ville d’Alep. théâtre de la pire crise humanitaire depuis des décennies.

Grièvement blessé au cours de l’attaque, Karlov a été transféré à l’hôpital Guven de la capitale turque. Moscou a confirmé que son ambassadeur à Ankara a été blessé par balle et hospitalisé. L’agence officielle turque Anadolu a affirmé de son côté que le diplomate est décédé.

L’homme qui a ouvert le feu lundi sur l’ambassadeur russe à Ankara a été « neutralisé lors d’une opération », rapporte également l’agence de presse progouvernementale Anadolu. sans préciser son identité, ni si l’assaillant était mort ou vif.

Né en 1954, Andreï Karlov a été nommé à son poste à Ankara en juillet 2013.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué pour sa part que Vladimir Poutine avait été « informé » de l’attaque.

Le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et les chefs des services spéciaux russes vont faire au président un rapport sur cet incident, a ajouté M. Peskov, cité par l’agence publique Ria-Novosti.

Les États-Unisont condamné l’attaque lundi de l’ambassadeur russe en Turquie par l’homme armé, qui a ensuite été « neutralisé » par les forces de sécurité, a indiqué le porte-parole du département d’Etat.

« Nous avons vu les informations selon lesquelles l’ambassadeur russe en Turquie Andreï Karlov avait été attaqué par un homme armé à Ankara. Nous condamnons cet acte de violence, quelle qu’en soit l’origine », a déclaré John Kirby.

Le Canada pour sa part a condamné avec véhémence l’assassinat de l’ambassadeur russe Karlov et le ministre Dion a offert « ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis de M. Karlov et à toute la Russie. »

De son côté, la Syrie, pays allié de la Russie, a qualifié l’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie, le qualifiant de « crime abominable ».

« La République arabe syrienne condamne de la manière la plus ferme la lâche attaque terroriste qui a conduit à la mort de l’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov », a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué publié à Damas. « Ce crime abominable confirme l’urgence de consacrer tous les efforts et déployer tous les moyens pour combattre le terrorisme », selon le communiqué.

Quant à lui, le président turc Recerp Tayyip Erdogan a lui-même appelé lundi son homologue russe Vladimir Poutine pour l’informer de l’attaque qui a coûté la vie à l’ambassadeur russe à Ankara, a indiqué le porte-parole du chef de l’État turc, Ibrahim Kalin, cité par l’agence de presse progouvernementale Anadolu.

Ankara tâchera comme on peut s’y attendre de préserver l’«amitié» turco-russe après l’assassinat de l’ambassadeur, ont également affirmé les autorités turques. L’assassinat de l’ambassadeur russe est un «attentat contre les relations turco-russes», estime la Turquie.

*Avec AFP

.