Le lieutenant-général Alain Parent nommé vice-chef d’état-major de la Défense par intérim

Le lieutenant-général Alain Parent, le 17 mai 2014. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le lieutenant-général Alain Parent, le 17 mai 2014. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

C’est par la voie de Twitter que le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la Défense, a annoncé que le lieutenant-général Alain Parent allait remplacer le vice-amiral Ron Lloyd au poste de vice-chef d’état-major de la Défense (VCEMD), qui remplaçait lui-même de manière temporaire le vice-amiral Mark Norman.

Dans un geste aussi inédit que surprenant par sa brutalité, le général Vance a relevé de ses fonctions le 13 janvier dernier son ami et numéro 2 des Forces armées canadiennes, le vice-amiral Mark Norman, et ce, sans donner aucune explication en public. Il a un peu plus tard reconnu qu’il y a «beaucoup de spéculations entourant les circonstances qui ont mené à [sa] décision concernant le vice-amiral Mark Norman», mais que «pour des raisons de confidentialité, [il était] incapable de fournir des informations supplémentaires».

Le vice-amiral, qui souhaite clairement laver son nom de tout soupçon, a retenu les services de la célèbre avocate criminaliste Marie Henein pour le représenter. Me Heinein a souligné qu’il est profondément injuste que celui qui a servi sous de nombreux gouvernements et qu’elle n’hésite pas à qualifier de héros, soit pris dans un «feu croisé bureaucratique», insistant pour qu’une enquête objective se conclue rapidement pour que son client puisse enfin retourner servir le pays et ses citoyens.

Depuis que Mark Norman a été relevé de ses fonctions, c’est le commandant de la Marine royale canadienne, le vice-amiral Ron Lloyd, qui assume le rôle de VCEMD en même temps que son commandement à la Marine.

Or, comme il semblerait que l’affaire prenne du temps avant une éventuelle résolution positive, le général Vance a donc pris la décision vendredi 3 mars, et annoncé aujourd’hui, de nommer le lieutenant-général Alain Parent au poste de vice-chef d’état-major de la Défense par intérim pour permettre au vice-amiral Lloyd de reprendre sa tâche de diriger la Marine royale canadienne à plein temps.

À cette occasion, le général Vance remercie Ron Lloyd «pour son travail exceptionnel et pour avoir joué un rôle essentiel pendant une période exigeante».

Le lieutenant-général Parent était depuis juillet 2015 à Naples, en Italie, où il servait comme commandant-adjoint au Quartier général du Commandement des Forces alliées interarmées. Il entrera en fonction le 30 mai 2017. Le délai entre cette annonce et le changement effectif «garantira que le lieutenant-général Parent a suffisamment de temps pour se préparer à retourner au Canada. Son remplaçant […] sera annoncé dans un proche avenir», a indiqué le ministère de la Défense nationale dans un courriel envoyé à 45eNord.ca.

Alain Parent assumera la position de VCEMD «tant qu’il est nécessaire pour que le CEMD prenne une décision éclairée. Nous n’avons actuellement pas d’estimation de temps pour cela», indique encore le ministère.