Début du camp OKPIAPIK à Valcartier pour les Rangers juniors canadiens du 2e GPRC

0
289
Début du camp OKPIAPIK 2017 pour les Rangers juniors canadiens du 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens à la Base Valcartier2gprc-2crpg. (Facebook/2gprc-2crpg)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Début du camp OKPIAPIK 2017 pour les Rangers juniors canadiens du 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens le 25 juin à la Base Valcartier. (Facebook/2gprc-2crpg)

Le 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens (2 GPRC) met sur pied sa 23e édition du camp OKPIAPIK, un camp de formation et d’entraînement pour des Rangers juniors canadiens (RJC), du 25 au 30 juin 2017 à la Base Valcartier, à Québec.

Le camp OKPIAPIK est une formation offerte à près de 264 RJC méritants de 35 communautés du Québec. Durant leur séjour, les RJC acquériront des connaissances, expériences et qualifications dont ils et elles pourront faire usage une fois de retour dans leur communauté.

L’instruction d’été est accessible aux Rangers juniors canadiens partout au Canada. Ces camps permettent à des RJC méritants de diverses collectivités de se réunir de 5 à 7 jours pour participer à des activités d’instruction et de défis variés, l’objectif étant de mettre en pratique les compétences apprises pendant l’année et de s’amuser en plein air.

« Le camp OKPIAPIK s’inscrit dans le programme des Rangers Juniors Canadiens qui est un des programmes de jeunesse les plus importants du gouvernement fédéral. Point culminant d’une année d’activités dans leur communauté respective, c’est un véritable échange culturel regroupant des jeunes Cris, Inuits, Innus, Naskapies, francophones, et anglophones provenant de 35 communautés isolées du Québec. Durant une semaine remplies d’activités stimulantes, on ambitionne élargir leurs horizons, alimenter leurs rêves, et leur permettre d’aspirer que tout leur est maintenant possible. », explique le lieutenant-colonel Benoit Mainville, commandant du 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens

« Nous souhaitons offrir une expérience mémorable aux Rangers juniors canadiens qui seront parmi nous pour le camp OKPIAPIK 2017. Pour certains, c’est la première fois qu’ils ou elles quitteront leur communauté. Nous voulons qu’ils soient bien encadrés tout en s’épanouissant et faisant de nouvelles rencontre parmi des jeunes d’autres patrouilles et d’autres communautés. », a déclaré pour sa part le capitaine Hélène St-Louis, commandante adjointe de la Compagnie d’entraînement, 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens et commandante du camp OKPIAPIK 2017

En bref

Le Camp OKPIAPIK 2017 a débuté le 25 juin avec des promotions données par le Lcol Bruno Plourde. (Facebook/2gprc-2crpg)
Camp OKPIAPIK 2017 en chiffres : 264 Rangers juniors canadiens, 43 Rangers canadiens accompagnateurs, 35 communautés, 19 instructeurs, 18 membres du personnel militaire en soutien aux opérations.

2017 marque le 70e anniversaire des Rangers canadiens, le 20e anniversaire du 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens ainsi que le 150e anniversaire de la Confédération du Canada.

Les Rangers juniors canadiens (RJC) sont des jeunes garçons et filles, âgés de 12 à 18 ans, fiers et talentueux qui s’impliquent dans leurs communautés.

Le programme des Rangers juniors canadiens est une organisation qui est dirigée par la communauté et qui aide à préserver la culture et les traditions uniques à chacune d’elles.

Le programme des Rangers juniors canadiens offre une formation structurée aux jeunes et fait la promotion de la culture et des styles de vie traditionnels dans les collectivités éloignées et isolées du Canada.

Le programme des Rangers juniors canadiens a comme objectif de transmettre les habiletés traditionnelles, les habiletés de vie et les habiletés des Rangers.

Les Rangers canadiens sont les yeux et les oreilles des militaires dans les régions isolées, côtières et peu peuplées du Nord du Canada. Ils fournissent des forces mobiles autosuffisantes et dotées d’équipement léger pour appuyer les opérations menées en territoire canadien et pour protéger la souveraineté du Canada.

Les Rangers canadiens forment, encadrent, entraînent et supervisent les Rangers juniors canadiens. Ils contribuent à améliorer la qualité de vie des jeunes dans les régions éloignées et isolées en leur enseignant le savoir-faire traditionnel en même temps que celui des Rangers canadiens afin de leur donner les outils nécessaires pour devenir des membres dynamiques et engagés au sein de leur communauté.