Test en Alaska du système anti-missile THAAD sur fond de crise avec Pyongyang, annonce le Pentagone

0
157
Le lancement d'un missile du système THAAD (US Missile Defense Agency)
Temps de lecture estimé : < 1 minute
Le lancement d’un missile du système THAAD (US Missile Defense Agency)

Les militaires américains ont annoncé mardi avoir réussi le test d’un système d’interception de missiles, sur fond de premier lancement réussi d’un missile intercontinental par la Corée du nord.

Un système THAAD – Terminal High Altitude Area Defense – basé en Alaska a réussi à intercepter un missile balistique cible lancé en vol d’un avion de transport gros porteur C-17 de l’armée de l’air américaine au large d’Hawaï, ont précisé les militaires dans un communiqué.

Le système d’armement THAAD – partiellement installé en Corée du sud pour parer à la menace nord-coréenne avant un gel du déploiement par le nouveau président coréen – a réussi à « détecter, traquer et intercepter la cible », ont-ils précisé.

Ce système est conçu pour abattre des missiles balistiques à courte, moyenne ou portée intermédiaire mais pas les missiles intercontinentaux du type testé par Pyonggang la semaine dernière et dont les experts affirment qu’il pourrait atteindre l’Alaska.

Selon l’armée américaine ce test est le 14e d’affilée à être couronné de succès.

Le déploiement de THAAD en Corée du sud avait provoqué la colère de Pékin, le seul allié de la dictature nord-coréenne, qui y voyait un risque supplémentaire de déstabilisation de la péninsule.