L’Armée canadienne mènera un exercice interarmées de lutte contre les menaces d’explosions

0
126
Un soldat participant à l’exercice ARDENT DEFENDER le 22 septembre, 2016. Cet exercice vise le perfectionnement des compétences des spécialistes de la neutralisation des explosifs militaires et des dispositifs explosifs de circonstance des Forces armées canadiennes, ainsi que des intervenants en matière de lutte contre les menaces d’explosions. (Imagerie de la 8e Escadre)
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Un soldat participant à l’exercice ARDENT DEFENDER le 22 septembre, 2016. Cet exercice vise le perfectionnement des compétences des spécialistes de la neutralisation des explosifs militaires et des dispositifs explosifs de circonstance des Forces armées canadiennes, ainsi que des intervenants en matière de lutte contre les menaces d’explosions. (Imagerie de la 8e Escadre)

English follows

Les Forces armées canadiennes mèneront un exercice de lutte contre les menaces d’explosions à la Base des Forces canadiennes Borden et au Centre d’instruction de la 4e Division du Canada Meaford du 16 octobre au 3 novembre, 2017. Cet exercice réunira des participants de forces militaires internationales et d’agences canadiennes d’application de la loi.

Dans le cadre de l’exercice ARDENT DEFENDER 2017, les équipes de neutralisation des explosifs et des dispositifs explosifs de circonstance exécuteront des scénarios qui leur permettront de mettre en pratique les techniques de neutralisation et d’exploitation sécuritaire des explosifs et de lutte contre les réseaux menaçants qui les utilisent. L’environnement d’entraînement favorisera le perfectionnement de leurs compétences et le renforcement de l’interopérabilité avec nos alliés, les nations partenaires, Affaires mondiales Canada et les agences canadiennes d’application de la loi.

Cette année, l’exercice aura pour thème la lutte contre les menaces d’explosions dans le cadre des opérations de soutien de la paix. Les scénarios mettront en évidence la nature complexe des menaces rencontrées durant de telles missions et le besoin critique d’entraînement commun avec les forces militaires étrangères, les organisations civiles et les agents d’application de la loi.

Les menaces d’explosions continuent d’être une réalité en constante évolution dans le cadre des opérations au pays et à l’étranger. La politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement permettra la modernisation des capacités interarmées de lutte contre les menaces d’explosions afin de protéger les membres des Forces armées canadiennes dans le nouvel environnement de sécurité, et assurera par le fait même la disponibilité opérationnelle des Forces armées canadiennes et le succès de leurs missions.

Citation

«L’exercice ARDENT DEFENDER est un entraînement interorganisationnel, multinational et public extrêmement utile. Il réunit des militaires, des agents d’application de la loi et des civils de tous les paliers gouvernementaux canadiens, ainsi que des partenaires étrangers. Il vise l’amélioration de l’interopérabilité et le partage de connaissances pertinentes en matière de lutte contre les menaces d’explosions à l’échelle mondiale, une réalité en constante évolution.»

Colonel Steve Jourdain, commandant de la Force opérationnelle interarmées contre la menace explosive

Faits en bref

Plus de 200 membres des Forces armées canadiennes prendront part à l’exercice ARDENT DEFENDER 2017.

Les pays participants comprennent l’Australie, l’Autriche, la Belgique, la Colombie, le Danemark, les États-Unis, l’Inde, Israël, l’Italie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Pologne, et le Royaume-Uni. Au total, ce sont plus de 65 militaires et spécialistes de l’application de la loi étrangers qui seront présents. Il y aura également des participants des Nations Unies et de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord.

Environ 20 agents de la Police provinciale de l’Ontario, du service de police régional de Peel, du service de police de York, de la Sûreté du Québec et de la Gendarmerie royale du Canada prendront part à l’entraînement.

Responsable de la planification et de la coordination de l’exercice ARDENT DEFENDER 2017, la Force opérationnelle interarmées pour contre la menace explosive (Armée canadienne) est l’autorité en matière de mise en œuvre et de synchronisation des mesures de lutte contre les menaces d’explosions pour le compte des Forces armées canadiennes.

Canadian Army to conduct a Joint International Counter Explosive Threat Exercise

The Canadian Armed Forces will conduct a counter explosive threat exercise involving international military participants and Canadian law enforcement agencies at Canadian Forces Base Borden and 4th Canadian Division Training Centre Meaford from October 16 to November 3, 2017.

Exercise ARDENT DEFENDER 2017 provides an opportunity for explosive ordnance disposal and improvised explosive device teams to run through scenarios that enable them to practice neutralizing and safely disposing of explosive devices and countering the threat networks that employ them. The training environment will hone their skills and strengthen interoperability between Allies, partner nations, Global Affairs Canada and Canadian law enforcement agencies.

The theme of this year’s annual exercise is Countering the explosive threat in Peace Support Operations and the scenarios will highlight the complex nature of threats in such missions and the critical need for common training amongst international militaries, civilian agencies and law enforcement officers.

Explosive threats continue to be an evolving reality on operations at home and abroad. Strong, Secure, Engaged, Canada’s defence policy will modernize Joint Counter Explosive Threat capabilities to protect Canadian Armed Forces members within the new security environment to ensure Canadian Armed Forces readiness and mission success.

Quotes

“Exercise ARDENT DEFENDER is an extremely valuable joint, interagency, multinational and public training experience. It brings together military participants, law enforcement agencies and civilians from all levels of Canadian governments and Canada’s international partners to enhance interoperability and share lessons relevant to countering the ever-evolving reality of the global explosive threat.”

Colonel Steve Jourdain, Commander, Joint Counter Explosive Threat Task Force

Quick Facts

More than 200 Canadian Armed Forces members will participate in Exercise ARDENT DEFENDER 2017.

Participating nations include: Australia, Austria, Belgium, Colombia, Denmark, India, Israel, Italy, Mexico, Netherlands, New Zealand, Poland, the United Kingdom and the United States, totaling more than 65 international troops and law enforcement specialists. There are also participants from the United Nations and the North Atlantic Treaty Organization.

Approximately 20 law enforcement officers from the Ontario Provincial Police, the Peel Regional Police, the York Police, the Sûreté du Québec and the Royal Canadian Mounted Police will be taking part in the training.

Responsible for the planning and coordination of Exercise ARDENT DEFENDER 2017, the Canadian Army’s Joint Counter Explosive Threat Task Force is the authority for enabling and synchronizing actions to counter explosive threats on behalf of the Canadian Armed Forces.