L’Irak reçoit trois nouveaux F-16 des États-Unis

0
154
L'armée irakienne a reçu le 2 novembre 2017 trois nouveaux avions de combat modernes F-16. (Twitter/@TeamMediaWarIq)
Temps de lecture estimé : < 1 minute
L’armée irakienne a reçu le 2 novembre 2017 trois nouveaux avions de combat modernes F-16. (Twitter/@TeamMediaWarIq)

L’armée irakienne a reçu trois nouveaux avions de combat modernes F-16, portant à 21 le nombre total d’appareils de ce type en service, a indiqué jeudi le ministère irakien de la Défense.

Bagdad avait commandé aux États-Unis 36 chasseurs F-16 selon un contrat signé en 2011, bien avant que le groupe État islamique (EI) ne s’empare en 2014 de près d’un tiers de son territoire. Depuis, au cours de plus de trois années de combats ininterrompus, elle a délogé les djihadistes de la quasi-totalité des zones qu’ils contrôlaient.

« Trois avions F-16 sont arrivés sur la base aérienne de Balad », a indiqué dans un communiqué le ministère. « Nous avions 18 avions, ils sont maintenant 21 et il ne nous reste plus qu’à en recevoir 13 autres », a détaillé à l’AFP le chef du bureau de presse de l’aviation irakienne.

Sur les 36 avions commandés, deux ont été détruits lors de crashs au cours d’entraînement en Arizona (sud-ouest des États-Unis).

Ces avions représentent un bond en avant pour l’armée de l’air irakienne, qui ne disposait jusqu’alors que d’avions à hélice Cessna Caravan et de vieux avions russes Su-25.

Bagdad s’était plaint à plusieurs reprises de ne pas recevoir les avions assez rapidement, mais l’insécurité en Irak après l’invasion de l’EI avait retardé les livraisons.

Les pilotes irakiens sont formés aux États-Unis.