Afghanistan: l’EI revendique une attaque durant la cérémonie d’investiture de Ghani

Des explosions retentissent dans Kaboul pendant la cérémonie d'investiture du président Ashraf Ghani. [AFP]
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Le groupe djihadiste État islamique (EI) a revendiqué une attaque menée lundi près du palais présidentiel à Kaboul, affirmant avoir visé la cérémonie d’investiture d’Ashraf Ghani, qui s’est proclamé président comme son adversaire Abdullah Abdullah.

«Les soldats du califat ont pris pour cible la cérémonie d’inauguration du tyran Ashraf Ghani près du siège présidentiel», ont indiqué les djihadistes de l’ÉI, ajoutant avoir tiré dix roquettes, selon un communiqué partagé sur les chaînes Telegram du groupe. Deux explosions ont retenti pendant les cérémonies d’investiture concurrentes de M. Ghani et M. Abdullah.

Mais, alors que les deux roquettes explosaient durant l’investiture, le président afghan, pour rassurer l’auditoire, a ouvert son veston pour montrer qu’il ne portait pas de veste pare-balle et qu’il n’avait pas peur.