COVID-19: le point des cérémonies, spectacles et événements militaires annulés

Vingt-deuxième édition de Fortissimo, à Ottawa, le 19 juillet 2018. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Dans sa lettre où il faisait le point sur l’opération LASER, le chef d’état-major de la Défense a aussi fait un récapitulatif des événements annulés qui «font partie du tissu social canadien» et qui étaient au fil des ans devenus des incontournables pour bien des Canadiens et Canadiennes.

«Nous avons dû prendre aussi la décision difficile d’annuler certains événements, dont ceux qui font partie du tissu social canadien.», annonce sobrement le chef d’état-major.

Tradition annuelle qui chaque année lançait la saison estivale, la Gouverneure générale du Canada procédant à l’inspection de la Garde à Rideau Hall, la Garde de cérémonie de l’été 2020 n’aura pas lieu.

Une absence qui se fera d’autant sentir que, outre son rôle de sentinelle à Rideau Hall, la Garde de cérémonie participait à la cérémonie quotidienne de la relève de la garde sur la Colline du Parlement; à la garde d’honneur durant les visites de chefs d’État et autres dignitaires; et à des concerts publics, des cérémonies militaires et autres qui se déroulent dans la région de la capitale nationale.

Mais, COVID-19 oblige, les Forces armées canadiennes ont dû prendre la difficile décision d’annuler le programme d’été des services d’honneur, incluant les cérémonies de la relève de la garde sur la Colline du Parlement et les fonctions quotidiennes de garde et de sentinelle à Rideau Hall, la résidence officielle du gouverneur général du Canada.

Fortissimo, le spectacle de musique militaire de l’Armée canadienne qui se déroule chaque année en juillet sur la Colline du Parlement est également annulé.

Le Programme national des sentinelles, qui consiste en la mise en place de sentinelles autour de la Tombe du Soldat inconnuqui montent habituellement la garde de 9 h à 17 h, du 9 avril au 10 novembre de chaque année, renforçant l’engagement du Canada à rendre hommage aux Canadiens qui ont servi dans les deux guerres mondiales, ainsi qu’à ceux qui ont contribué à la longue tradition d’excellence militaire du Canada jusqu’à nos jours, sera peut-être épargné, mais rien n’est moins sûr.

Des coquelicots déposés sur la Tombe du Soldat inconnu (Photo: Gaëtan Barralon/45eNord.ca)

«Nous examinons présentement s’il sera possible de mettre en place le Programme national des sentinelles à la Tombe du soldat inconnu, et le moment où cela pourra se faire, le cas échéant», a indiqué le général Vance dans sa lettre de la semaine dernière.

Quant aux Snowbirds des Forces canadiennes, l’équipe de vol acrobatique des Forces armées canadiennes, ainsi que l’équipe de démonstration du CF-18 et les SkyHawks, l’équipe militaire de démonstration de sauts en parachute, qui faisaient également partie des incontournables chaque année, ils sont tous aussi victimes de la crise.

Afin de minimiser les incidences de la COVID-19 et de mettre l’accent sur la santé et la sécurité de son personnel, l’Aviation royale canadienne avait dans un premier temps suspendu toutes ses mesures de soutien aux spectacles aériens et autres activités spéciales jusqu’au 30 avril 2020.

Le calendrier des Snowbirds et de l’équipe du CF-18 de démonstration n’avait toutefois pas fait l’objet d’aucune modification et les Forces armées canadiennes continuaient à surveiller la situation.

L’édition 2016 de Fortissimo avait été précédée des prestations des Skyhawks, qui célèbraient cette année leur 45e anniversaire. (Ceremonial Guard)

Dans sa lettre, le chef d’état-major nous arrive avec une mauvaise nouvelle, annonçant finalement que la saison de spectacles sera probablement annulée pour les équipes de démonstration, dont les Snowbirds, l’équipe de démonstration du CF-18 et les Skyhawks.

Quant aux cérémonies de passation de commandement auxquelles le public n’était pas convié, mais qui revêtait une grande importance dans la communauté militaire, elles ont été annulées dès le début de la crise. Les passations de commandement seront soulignées lors de cérémonies de moindre envergure, conformément aux normes sanitaires et de sécurité.