Contrat pour la maintenance des navires de la classe Halifax

Le NCSM Fredericton, la première frégate de classe Halifax modernisée au début de 2015. (Archives/MDN)
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd’hui l’attribution d’un contrat de soutien en service à Fleetway Inc. d’Halifax, en Nouvelle‑Écosse. Évalué à 72,6 millions de dollars pour les six premières années avec options de prolongation jusqu’à 22 ans, ce contrat fournira une gamme complète de services de gestion des données techniques et de soutien technique des systèmes pour la flotte de navires de la classe Halifax de la MRC.

Ce contrat prévoit la mise en place d’une équipe d’experts chargés de stocker et de gérer des milliers de documents essentiels relatifs aux navires, ainsi que la création de plans de conception complexes qui permettront l’installation du nouvel équipement à bord des navires. Grâce aux connaissances et aux compétences spécialisées de ces experts, les renseignements importants seront à jour pour soutenir les équipes de maintenance, et on pourra maintenir la capacité opérationnelle des navires à l’appui des missions des FAC.

Attribué dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, ce contrat fera en sorte que la MRC et les chantiers navals qui la soutiennent continuent de disposer des données techniques nécessaires pour assurer l’entretien continu des navires pendant les périodes en cale sèche planifiées, tout en offrant des retombées économiques à l’échelle locale. Les travaux dans le cadre de ce contrat ont commencé en avril 2020, et se poursuivront jusqu’à ce que la flotte soit mise hors service au début des années 2040. Ce contrat devrait permettre de maintenir environ 140 emplois au Canada.

Citations

« Les hommes et les femmes des Forces armées canadiennes méritent le meilleur équipement et les meilleurs outils qui soient. En investissant dans notre flotte de frégates de la classe Halifax, nous serons en mesure d’offrir à nos militaires ce dont ils ont besoin pour continuer de promouvoir la paix et la sécurité dans le monde entier. La politique de défense de notre gouvernement, Protection, Sécurité, Engagement, produit des résultats concrets pour la population canadienne et ceux et celles qui nous protègent. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« La Stratégie nationale de construction navale continue d’appuyer les membres de la Marine royale canadienne et revitalise l’industrie navale. L’attribution de ce contrat de services d’ingénierie à Fleetway Inc. de Halifax, en Nouvelle-Écosse, contribuera à fournir à notre marine des navires sécuritaires et fiables pour lui permettre d’effectuer son important travail au nom du gouvernement du Canada, tout en créant des emplois et en générant d’importantes retombées économiques dans les régions au Canada. »

Anita Anand, ministre de Services publics et Approvisionnement Canada

« Nos frégates de la classe Halifax demeurent l’épine dorsale de notre Marine, ce qui nous permet de maintenir notre présence tant au pays qu’à l’étranger. Alors que la transition vers notre future flotte se poursuit, il est essentiel pour nous de continuer à favoriser un environnement qui permet à la MRC de maintenir la capacité de nos frégates de rester à flot, d’avancer et de combattre. Fleetway Inc. offre des services de classe mondiale en matière de gestion des données techniques et de soutien technique des systèmes, ce qui permettra à la MRC de rester prête à aider, prête à diriger, prête à combattre. »

Le vice‑amiral Art McDonald, commandant de la Marine royale canadienne

« Les Néo‑Écossais sont extrêmement fiers des hommes et des femmes qui servent dans les Forces armées canadiennes. Il est donc tout à fait approprié que différentes entreprises de la province apportent un soutien important à la Stratégie nationale de construction navale. Le contrat attribué à Fleetway Inc. permettra de maintenir des travailleurs qualifiés en poste chez nous, tout en appuyant les Forces armées canadiennes dans leurs activités à l’étranger. »

Darren Fisher, député fédéral de Dartmouth-Cole Harbour


En bref

  • Un contrat initial d’une valeur de 72,6 millions de dollars a été attribué à Fleetway Inc. pour ses services, et sera modifié au cours de la période contractuelle en fonction de la quantité de travail nécessaire pour une valeur totale pouvant atteindre 552 millions de dollars. Ce type de contrat est entièrement conforme à notre initiative de soutien, qui garantit le rendement, l’optimisation des ressources, la flexibilité et les retombées économiques.
  • Ce contrat fait partie des quelque 100 contrats de soutien existants nécessaires pour assurer efficacement la maintenance des navires de la classe Halifax.
  • Ce nouveau contrat de soutien en service remplacera les services fournis par Fleetway Inc. dans le cadre du précédent contrat de soutien en service qui prendra fin en octobre 2020. Le nouveau contrat a été attribué à la suite d’un processus d’approvisionnement ouvert, équitable et transparent.
  • Toute la documentation technique, ainsi que tous les manuels et les dessins techniques des systèmes et de l’équipement des navires doivent être mis à jour régulièrement pour pouvoir assurer le suivi de tout changement consécutif à l’entretien ou aux mises à niveau. Ces renseignements servent à surveiller l’état des navires, et sont également utilisés par les équipages d’entretien pour soutenir les travaux en cours.

·        Les navires de la classe Halifax assurent la surveillance et le contrôle des eaux canadiennes, protègent la souveraineté du Canada, facilitent les activités de recherche et de sauvetage à grande échelle et fournissent une aide d’urgence au besoin. Les frégates opèrent aux côtés des Nations Unies, de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et de coalitions d’États alliés et sont intégrées à elles pour appuyer des opérations internationales de maintien de la paix et de la sécurité. Mises en service dans les années 1990, les frégates de classe Halifax construites au Canada ont été modernisées récemment pour qu’elles demeurent efficaces et utiles du point de vue opérationnel jusqu’à la mise en service des navires de combat canadiens.

·        Les navires de combat canadiens remplaceront les frégates de la classe Halifax et les contre‑torpilleurs de la classe Iroquois retirés du service et permettront à la Marine royale canadienne de disposer de navires modernes et performants pour surveiller et défendre les eaux canadiennes, continuer à contribuer aux opérations navales internationales pendant des décennies et déployer rapidement des forces navales crédibles dans le monde entier, à court préavis.